icu.next-video

Contenu proposé par

Arte

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Arts05:08Publié le 22/08/2023

La signature du traité de Versailles, 28 juin 1919

Histoires d'histoire - Saison 2

18 janvier 1919, une conférence s’ouvre à Paris, pour négocier la paix entre les Alliés et les vaincus de la Première Guerre mondiale. Elle aboutit notamment à la signature du traité de Versailles, le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château. Il est à noter que l’Allemagne n’est pas invitée à participer aux négociations, ni à ratifier le traité.

Quel est le contexte du traité de Versailles ? 

Deux mois après l’Armistice du 11 novembre 1918 de la Grande Guerre, la question reste entière : comment pacifier l’Europe après un conflit si dévastateur ? Quelles sanctions faut-il imposer à l’Allemagne ? Les discussions sont menées par quatre dirigeants : l’Américain Woodrow Wilson, le Français Georges Clémenceau, le Britannique Lloyd George et l’Italien Vittorio Orlando.

La signature du traité à Versailles 

La situation est complexe, avec des désaccords visibles : les Etats-Unis veulent la paix, la France souhaite écraser l'Allemagne et les Britanniques essaient d’empêcher la France d'être trop favorisée. De son côté, l’Allemagne n’accepte pas être la seule responsable du déclenchement du conflit. Dans la galerie des Glaces du château de Versailles. Un lieu symbolique, car c’est dans cette salle où l’Empire allemand a été proclamé le 18 janvier 1871, après la défaite de la France.

Détail du tableau de William Orpen 

Le peintre William Orpen a été accrédité par l’armée anglaise durant le conflit et réalisé un tableau plusieurs fois reproduit dans les manuels scolaires. Les hommes sont écrasés par l’imposante galerie des Glaces qui occupe les 2/3 du tableau. Chez Orpen, les miroirs n’ont rien à refléter alors que la salle était pleine de monde. Une contestation silencieuse mais bien visible, les pertes et montants de réparation de l’Allemagne vont devenir le terreau de l'humiliation et d’une certaine vengeance.

►Découvre les conditions de vie des civils pendant la Première Guerre mondiale

Réalisateur : David Renaud

Nom de l'auteur : Isabelle Courty

Producteur : RMN - Grand Palais

Année de copyright : 2023

Année de production : 2023

Publié le 22/08/23

Modifié le 28/08/23

Ce contenu est proposé par