Vidéo : Les conséquences du traité de Versailles

vidéo suivante

Contenu proposé par

Histoire02:24

Les conséquences du traité de Versailles

Un village français, ils y étaient...

La signature du traité de Versailles acte la fin de la Première Guerre mondiale. Ce texte inflige de lourds dommages à l’Allemagne et à ses alliés. Explications de Nicolas Chateauneuf.

Les pertes territoriales de l’Allemagne

Le traité de Versailles a été négocié entre les pays Alliés, vainqueurs de la Première Guerre mondiale. Dans ce texte, l’Allemagne est considérée comme responsable de la guerre et doit donc payer. On ampute alors au pays 13% de son territoire :

  • L’Alsace et la Lorraine redeviennent françaises, près de 50 ans après son annexion par l’Allemagne en 1871.
  • La Belgique récupère les cantons de d’Eupen et de Malmedy.
  • Pour sécuriser la frontière, la rive gauche du Rhin est occupée par les Alliés pendant 15 ans.
  • Le Danemark reprend une partie du Schleswig.
  • À l’Est, de grands territoires sont confisqués à l’Allemagne pour recréer la Pologne. Pour donner à ce nouvel État un accès à la mer, les Alliés coupe la province de Prusse orientale du reste de l’Allemagne.
  • L’Allemagne perd toutes ses colonies : Cameroun, Togo, Namibie, Tanzanie passent sous contrôle français ou britannique. C’est la fin de l’empire colonial allemand.

Les dédommagements de l’Allemagne et la dislocation des empires

En parallèle, l’Allemagne doit aussi dédommager les Alliés, notamment la France, pour les ravages causés sur leurs territoires. Le pays doit ainsi payer une énorme indemnité : l’équivalent de 600 milliards d’euros actuel.

De plus, le traité de Versailles brise l’armée allemande : elle est désormais limitée à 100 000 hommes. Les Alliés exigent de l’Allemagne qu’elle livre ou qu’elle détruise la majeure partie de sa flotte, de ses canons et de ses avions militaires.

L’Allemagne n’est pas la seule puissance affaiblie. Dans la foulée du Traité de Versailles, plusieurs traités signent la dislocation du principal allié de l’Allemagne : l’empire austro-hongrois. Sur ses cendres, de nouveaux États sont créés : Autriche, Hongrie, Tchécoslovaquie, Yougoslavie et Pologne. Les frontières de l’Europe centrale sont alors redessinées. Ainsi, à Versailles, les empires s’effondrent, mais les peuples européens grondent.

 

Réalisateur : N.Chateauneuf/L.Bastian/V.Blanco

Nom de l'auteur : Nicolas Chateauneuf

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Publié le 29/10/20

Modifié le 30/10/20

arrow
voir plus