La Première Guerre mondiale (1914-1918) fut remportée par les puissances alliées (Grande-Bretagne, France, Italie et États-Unis). Considérant que cette guerre avait été provoquée par l'Allemagne, les Alliés voulurent l'humilier et s'assurer qu'elle ne déclencherait plus jamais de conflit. L'Allemagne fut alors contrainte de signer le traité de Versailles, qui lui interdisait de fabriquer des armes, réduisait son armée à une force symbolique et la privait du contrôle de certains secteurs de son industrie.

 

allemagne-shoah

L'Allemagne fut obligée de verser d'importantes sommes d'argent aux Alliés en réparation des dommages causés par la guerre. Le pays devint bientôt extrêmement pauvre. L'économie allemande plongea dans la crise et des millions de personnes perdirent leur emploi. Le gouvernement imprima davantage de billets mais plus il en imprimait, plus l'argent perdait de sa valeur. Les Allemands des classes moyennes virent ainsi fondre toutes leurs économies.

Certains se tournèrent vers le communisme. D'autres, nombreux, se mirent à la recherche d'un leader puissant et d'une fierté nationale. Ils affirmaient que l'Allemagne n'aurait pas perdu la guerre, si elle n'avait pas été trahie par des « ennemis intérieurs » .

Publié le 22/01/13

Modifié le 12/11/19

Retrouve ce contenu dans :