« Illusions perdues » d'Honoré de Balzac

Publiée entre 1837 et 1843, Illusions perdues fait partie de la fresque littéraire d’Honoré de Balzac « La Comédie humaine ». Résumé et analyse littéraire dans la fiche de révision de cette œuvre majeure du courant réaliste.

De quoi parle Illusions perdues ?

Illusions perdues est un roman dont le personnage principal, Lucien de Rubempré, est le double d'Honoré de Balzac lui-même. Aspirant à la littérature, il quitte sa Touraine natale grâce à l’argent de sa sœur et de son beau-frère pour tenter sa chance à Paris. Mais la vie parisienne le désarçonne et il se ruine très vite pour suivre le train de vie d’un homme de lettres qu’il n’est pas encore. La bonne société du boulevard Saint-Germain-des-Prés se moque de lui et il ne trouve pas d’éditeur pour son recueil de poésies. Il se fait donc employer comme journaliste et découvre les dessous de la critique littéraire, ce qui le conduit enfin à publier, mais qui le mène aussi à bien des désillusions. Les principaux thèmes de ce livre sont l’ambition, la vocation artistique, l’industrie littéraire et culturelle en général, les médias, la société française sous la monarchie de Juillet, les rapports entre Paris et la province.

Qu’est-ce que « La Comédie humaine » ?

« La Comédie humaine » est un cycle inspiré à Balzac par la Divine comédie de Dante. L’auteur italien de la Renaissance avait décrit l’Enfer, le Purgatoire et le Paradis, c’est-à-dire ce que pouvaient devenir les hommes et les femmes de son temps si on leur appliquait une justice divine ; Balzac, lui, reste dans cette vie et observe la société de son temps comme s’il s’y appliquait déjà des châtiments et des récompenses, selon une logique qui n’est pas celle de la justice divine mais, au contraire, celle de l’injustice sociale. La première caractéristique de son cycle romanesque est celle de présenter des personnages récurrents, c’est-à-dire des personnages qui se retrouvent dans plusieurs romans. Ainsi Eugène de Rastignac, le personnage principal du Père Goriot, apparaît également en premier plan dans La maison Nucingen et intervient comme personnage secondaire à la fin des Illusions perdues. Ce cycle compte 90 textes, qu’il s’agisse de romans, de nouvelles, d’essais, tous écrits entre 1829 et 1850, soit jusqu’à la mort de l’auteur.

Comment est écrit Illusions perdues

Illusions perdues est un roman qui a recours au registre réaliste, c’est-à-dire qu’il fait la part belle aux portraits et aux descriptions. On relève notamment la description de l’imprimerie en ouverture qui adopte une tonalité didactique : Honoré de Balzac nous y apprend le métier d’imprimeur dans lequel il s’était lancé lui-même. À plusieurs reprises dans le récit, des personnages initient Lucien aux arcanes de leur milieu professionnel ou mondain : ce sont encore des occasions pour utiliser le registre didactique. Les procédés littéraires qu’utilise le plus Balzac sont l’emploi du présent de vérité générale dans ces passages didactiques, mais aussi les métaphores dans la bouche des personnages qui entendent donner des leçons aux autres. Les phrases de Balzac sont ponctuées de beaucoup de virgules ou de points-virgules ; sans avoir systématiquement recours à la parataxe (juxtaposition de propositions sans mot de liaison), Balzac est très attentif à la respiration au cœur de sa prose, et s’applique à ne pas faire de phrases trop longues.

Quels sont les passages les plus célèbres des Illusions perdues ?

Les passages-clés de Illusions perdues sont disséminés dans tout l’ouvrage. Le premier est celui de la lecture par Lucien de ses poésies dans une soirée mondaine d’Angoulême, chez Mme de Bargeton, dont il est amoureux, et qui est un échec. Le deuxième est son achat ruineux de vêtements pour donner le change en société, lorsqu’il arrive à Paris, et le fait qu’il se couvre de ridicule lors de sa première sortie au théâtre. Sa rencontre avec D’Arthez, qui l’initie à une vision utilitaire et désabusée de la littérature, est également un point de bascule du récit, comme la lettre que doit écrire Lucien à sa sœur pour avouer qu'il est ruiné. Sa tentative de suicide finale constitue le clou de l’intrigue.

Illusions perdues, quel héritage ?

Illusions perdues est le roman dans lequel Honoré de Balzac a le plus transposé sa propre vie. Comme Lucien, il est un jeune homme de province qui arrive à Paris pour faire sa carrière dans les lettres et qui a à essuyer plusieurs déceptions et rejets, mais aussi de graves problèmes financiers. Comme Lucien, il a écrit des œuvres ambitieuses pour ensuite se rabattre sur le journalisme et la littérature utilitaire. Comme Lucien, il aspire à la noblesse mais n’est d’abord pas reconnu comme noble et il doit lutter pour conquérir un titre et une particule qui comptent tant pour lui. Comme Lucien, il côtoie la tentation du désespoir et doit sans cesse lutter pour y échapper. Les lieux décrits sont des lieux qu’il a fréquentés, que ce soit le restaurant pour étudiants près de la Sorbonne ou la mansarde dans laquelle lui aussi a habité. L’adaptation récente et fidèle du roman au cinéma par Xavier Giannoli a remis cette œuvre sur le devant de la scène et en a souligné la surprenante actualité.

Ce qu’il faut retenir sur Illusions perdues 

  • Contexte historique : le XIXe siècle. Balzac se fait le témoin de son temps.
  • Principaux thèmes : l’ambition, la vocation artistique, l’industrie littéraire et culturelle, les médias, la société française sous la monarchie de Juillet, les rapports entre Paris et la province.
  • Registres : réaliste et didactique.
  • Procédés littéraires : emploi du présent de vérité générale, métaphores, parataxe, phrases courtes ponctuées de virgules et points-virgules.
  • Analyse : le roman dans lequel Balzac a le plus transposé sa propre vie. Il y dépeint le journalisme, la littérature utilitaire, mais aussi sa tentation du désespoir et sa lutte pour y échapper.

► Découvrez la vidéo de la série Félix déLIRE consacrée à Illusions perdues d'Honoré de Balzac.

►► Tout sur le roman et récit du Moyen Âge au XXIe siècle

Elodie Pinel

Publié le 09/05/2022

Modifié le 16/05/2022

Mes favoris !
Nouveau :
Mon historique
Mes favoris !
Retrouve cet article sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Mon historique
Crée ton compte pour retrouver ton historique ! Retrouve ce contenu dans Mon historique !