Les changements économiques, sociaux et politiques qui ont lieu durant le XIXe siècle et au début du XXe siècle déstabilisent un fonctionnement des sociétés fondées sur la tradition et la religion. Les sociétés occidentales entrent dans la modernité. Les sociologues cherchent à expliquer les bouleversements dont ils sont les témoins.

Modernité et processus de rationalisation

Pour Weber, la modernité occidentale se caractérise par un processus de rationalisationdes actions sociales. Il a établi une typologie des déterminants de l’action sociale : traditionnelle, émotionnelle, rationnelle en valeur et rationnelle en finalité.

Les actions rationnelles en finalité, visant par des moyens rationnels un but rationnellement déterminé, prennent le pas sur les autres types d’actions. La raison et la science deviennent les moyens privilégiés d’expliquer le monde, au détriment des explications magiques, superstitieuses et imprévisibles du monde…

la raison

Le processus de rationalisation se définit comme une généralisation de la démarche scientifique à l'ensemble des activités des sociétés modernes. Le désenchantement du monde est le corollaire de la rationalisation des actions sociales. Par cette expression, Weber désigne la fin de la recherche du sens magique des choses au profit de leur explication rationnelle, technique et scientifique.

Modernité et idéal-types de la domination

La modernité est marquée par le passage d’une forme de domination traditionnelle à une forme de domination rationnelle-légale. Weber distingue trois formes idéal-typiques de la domination

  • La domination légale-rationnelle repose sur la conformité des actions entreprises avec des lois et règles impersonnelles.
  • La domination traditionnelle est basée sur la croyance en la sainteté des traditions.
  • La domination charismatique repose sur la soumission à une personne considérée comme exemplaire.

La bureaucratie

Pour Weber, la bureaucratie est le produit de la modernité.

  • Elle est l’exemple-type de la rationalisation des actions sociales : agir par des moyens rationnels, avec un objectif fixé rationnellement ;
  • Elle est le socle de la domination légale-rationnelle qu’exerce l’Etat moderne avec une séparation entre les politiques et une administration recrutée par examen ou concours.

Publié le 30/08/13

Modifié le 03/03/16

Retrouve ce contenu dans :