Yasmina Reza, autrice caustique

Dramaturge et romancière, Yasmina Reza s'est fait connaître par ses pièces de théâtre qui portent un regard caustique sur la société. Elle connaît le triomphe avec Art (1994), récompensée de deux Molière et traduite dans plus de 30 langues. Biographie.

Qui est Yasmina Reza ?

Yasmina Reza est une autrice contemporaine française née en 1959. Née d’un père irano-russe et d’une mère hongroise, elle fait des études de théâtre et de sociologie et commence à écrire des scénarios à 26 ans. Elle s’adonne ensuite à l’écriture de théâtre à partir de 1987, avec Conversations après un enterrement. Cette pièce lui vaut le Molière du meilleur auteur. Ses principales oeuvres sont les pièces de théâtre Art  et Le Dieu du carnage, qui est adapté au cinéma en 2011 sous le titre Carnage.

Dans quel contexte est écrit Art ?

Art paraît en 1994. En cette fin de XXe siècle qui a vu se succéder deux guerres mondiales, la guerre froide vient de s’achever par la chute du mur de Berlin en 1989 et la dislocation de l’Union soviétique en 1991. Cette même année, alors que le spectre de la guerre semble s’être éloigné de l’Europe, un conflit civil éclat en Yougoslavie : il durera 10 ans. Si la France apporte son soutien à travers l’engagement de casques bleus, la vie politique du pays est alors plutôt tournée vers des préoccupations internes. François Mitterand, socialiste, est alors président de la République depuis plus de 10 ans ; il a fait célébrer en grandes pompes le bicentenaire de la Révolution en 1989 alors même que sa politique gouvernementale s’écarte des mesures adoptées en 1945 sous De Gaulle par les élus communistes. Le ministre de la culture, Jack Lang, fait réaliser de grandes commandes d’Etat et François Mitterand fait construire la Pyramide du Louvre par Ming Pei, qui fait scandale à son inauguration en 1989. Au moment où Yasmina Reza  écrit Art , ce qu’on appellera la « fracture sociale » commence à se creuser et des incompréhensions apparaissent entre les différentes classes de la société française.

Dates-clés

  • 1959 : naissance à Paris
  • 1987 : Molière du meilleur auteur pour sa première pièce de theâtre Conversations après un enterrement
  • 1994 : succès critique et public de la pièce de théâtre Art, saluée de deux Molière et traduite dans plus de 30 langues
  • 2010 : réalise son premier film, Chicas
  • 2011 : cosigne le scénario de l'adaption de sa pièce Le Dieu du carnage au cinéma (Carnage avec Kate Winslet, Jodie Foster...)
  • 2016 : son roman Babylone reçoit le prix Renaudot

Qu’a changé Yasmina Reza à la littérature ?

Yasmina Reza est une des dramaturges françaises qui renouvellent le genre du théâtre contemporain. Après les pièces des classiques dans leur construction que sont celles de Camus ou de Sartre, des auteurs comme Aimé Césaire, Marguerite Duras, Jean Genet ou Bernard-Marie Koltès ont réinventé l’écriture théâtrale par la confrontation à des sujets profonds, importants sur le plan émotionnel. Genet écrit sur le meurtre d’une femme par ses deux domestiques (Les Bonnes), Aimé Césaire s’intéresse à une prise de pouvoir en Afrique noire pour transposer un conflit ayant eu lieu au Congo (La tragédie du roi Christophe), Marguerite Duras sonde la solitude des hommes et des femmes du XXe siècle (Le square) et Bernard-Marie Koltès retrace, par exemple, l’itinéraire d’un serial killer (Roberto Zucco). On observe le même mouvement à l’étranger, avec des pièces exhibant la violence interpersonnelle et mondiale comme Anéantis de Sarah Kane ou Viol de Botho Strauss. Tous ces dramaturges se situent dans le sillage de la théorie du théâtre de la cruauté développée par Antonin Artaud mais aussi de la conception du théâtre du dramaturge allemand Bertolt Brecht, qui dit qu’il s’agit d’un spectacle devant mettre à distance le spectateur pour le faire réfléchir en le dérangeant. À côté de ce théâtre d’avant-garde, les pièces dites « de boulevard » sont données dans des grands théâtres parisiens et des grandes métropoles ; ce sont des comédies qui ont pour personnages des individus issus de la classe supérieure et pour intrigue des séductions et des liaisons adultères. Yasmina Reza se situe au croisement de ces deux tendances : elle reprend les codes du théâtre de boulevard et du drame bourgeois du XVIIIe siècle en mettant en scène des personnages d’un certain niveau social, préoccupé par des questions d’argent ou de l’éducation de leurs enfants, parfois au cours d’un dîner, mais elle y instaure une cruauté qui fait craqueler le vernis de la bienséance. Ces pièces tournent souvent au jeu de massacre.

Œuvres principales

  • théâtre : Conversations après un enterrement (1987), Art (1994), Le Dieu du carnage (2006)
  • récit : L’aube, le soir ou la nuit (2007)
  • roman : Babylone (2016)

Parcours littéraire

D'abord autrice de pièces de theâtre, Yasmina Reza diversifie sa pratique littéraire en publiant récits, essais et romans tout en conservant son sens aiguisé de l'observation de la société et son regard caustique.

► Découvrez la vidéo de la série Félix déLIRE consacrée à Art de Yasmina Reza.

►► Tout sur le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle

Elodie Pinel

Publié le 09/05/2022

Modifié le 18/05/2022

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cet article sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Mon historique Crée ton compte pour retrouver ton historique ! Retrouve ce contenu dans Mon historique !