Vidéo : La leçon du bénitier (Conte de Nouvelle-Calédonie)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

La leçon du bénitier (Conte de Nouvelle-Calédonie)

Les contes et comptines de Lili

Deux enfants ramassaient des fruits de mer sur le récif.

 

Le plus jeune s’écria :

- Ah, j’ai trouvé un bigorneau !

 

Le plus grand dit alors :

- Il est à moi, il est à moi, je l’ai trouvé le premier. Et il mit le coquillage dans son sac.

 

Ils continuèrent à pêcher. Le plus jeune s’écria de nouveau :

- J’ai trouvé un troca !

 

Le plus grand répondit encore :

- Non, c’est moi qui l’ai trouvé le premier.

 

Il en était toujours ainsi, chaque fois que le plus jeune trouvait quelque chose, le plus grand profitait de sa force pour se l’approprier. Ils continuèrent à pêcher. Dans un trou d’eau, le petit aperçut un bénitier largement ouvert et il s’écria :

 

- Ah, j’ai trouvé un bénitier !

 

Le grand s’écria :

- Je l’ai trouvé avant toi, je l’ai trouvé avant toi !

Mais il ne savait pas comment s’y prendre pour s’en emparer.

 

Il demanda à son jeune frère :

- Eh, comment faut-il le prendre ?

- Je ne sais pas, peut-être qu’en mettant ton gros orteil dans le bénitier, tu pourrais l’arracher !

 

Le plus grand suivit son conseil. Dès qu’il plaça le pied dans le bénitier, celui-ci se referma. Il avait beau essayer de se dégager, il n’y parvenait pas. L’eau lui arrivait au ventre et il vit avec angoisse que la marée montait. Son jeune frère commença à chanter pour appeler les vagues.

 

- Fenufenua kelo ma usi  wa kalekale ti te hia !

 

L’eau arriva bientôt à la poitrine du grand qui criait :

- Au secours petit frère, sauve-moi ! Mon gros orteil, va se briser.

 

 

Le cadet lui répondit :

- Ça t’apprendra à voler mes prises.

 

- Fenufenua kelo ma usi  wa kalekale ti te hia !

 

 

Et il continua à appeler les vagues en chantant. L’eau montait toujours, elle atteignit le cou de l’aîné, qui cria :

- Sauve-moi petit frère, mon gros orteil va se casser.

 

Le petit répétait :

- Ça t’apprendra à être méchant. Et il appela les vagues de plus belle :

- Fenufenua kelo ma usi  wa kalekale ti te hia !

 

L’eau arrivait sous le nez du grand.

- Petit frère, regarde-moi, je vais mourir.

- Tu ne recommenceras plus à voler mes prises ? demande le jeune garçon.

- Je ne recommencerai plus, sauve-moi ! lui répondit le plus grand.

 

L’enfant prit un pieu et l’enfonça dans le bénitier qu’il arracha. L’aîné humilié, sortit du trou en pleurant.

 

Voilà une bonne leçon pour vous les enfants : N’abusez pas des plus jeunes, car tôt ou tard, vous aurez besoin d’eux. Et mon histoire est terminée.

 

La leçon du bénitier, Tha tro kö a pitru 

De Sam Drilë et Francia Boi

Editions ADCK-Centre Culturel Tjibaou (Agence de développement de la culture kanak) et Grain de sable jeunesse

 

Réalisateur : Maï Le Flochmoën

Producteur : Bérénice Média Corp.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 01/12/20

Modifié le 04/12/20

Ce contenu est proposé par