Vidéo : La reine de la mer (Conte de La Réunion)

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions04:02Publié le 01/12/2020

La reine de la mer (Conte de La Réunion)

Les contes et comptines de Lili

C'est l'histoire d'une légende réunionnaise qui explique pourquoi il ne faut jamais prendre une décision sous le coup de la colère.  

 

- Paré pas paré ?

- Paré !

- Paré !

- Paré

- Paré

- Kriké !

- Kraké !

- Kraké !

 

Il y avait un homme, il y avait une femme. Le mari était un bon pêcheur mais sa femme, elle, était au bout du rouleau. Qui ne l’aurait pas été avec neuf enfants ?

 

Depuis un moment, notre pêcheur était soucieux. Les quelques poissons qu’il prenait étaient vraiment bien petits. Un soir, il mène sa barque un peu plus loin dans un endroit où il n’est jamais allé. Il jette une dernière fois ses filets et le voilà qui attrape un énorme poisson. On dirait que ses écailles sont en or. Le pêcheur met le poisson dans sa barque et soudain, il entend une petite voix :

 

- Monsieur, monsieur, relâchez-moi, s’il-vous-plaît, n’ayez pas peur, je suis la Reine de la mer, relâchez-moi, s’il vous plaît !

 

Le pécheur a pitié, il relâche le poisson puis peu à peu la Reine de la mer s’approche de la barque et lui dit :

 

- Merci monsieur. Comme vous m’avez libérée, voici trois noix de coco, avant de les couper, faîtes un vœu et il sera exaucé. Plouf ! le poisson disparaît et les trois noix de coco roulent dans la barque.

 

- kriké !

- kraké !

 

La nuit est tombée. Dans la maison, la femme du pêcheur est inquiète, elle attend son mari et tout d’un coup, elle entend siffloter dans le sentier, son mari pêcheur arrive. Il lui raconte ce qui s’est passé.

 

Quand la femme comprend qu’il n’y a pas de poisson, son sang ne fait qu’un tour :

- Ben, ben tu as relâché le poisson, mais qu’est-ce que les enfants vont manger ce soir ?

 

Le mari rigole, lui. Pour calmer sa femme, il lui donne une noix de coco. 

 

- Allez, dis-lui ce que tu veux, puis coupe la et ton vœu sera exaucé.

 

La femme bout de colère, elle pense que son mari lui ment. Elle prend la noix de coco d’une main et de l’autre un sabre et dit avec ironie :

 

- Coco, coco, tu sais ce que je veux ?

- Je veux d’autres enfants, tiens, allez cent petits, neuf, ce n’est vraiment pas suffisant et en même temps, tchack !

 

Elle coupe la noix de coco. Aussitôt, en plus des neuf enfants qu’ils avaient déjà, cent enfants surgissent. Ils courent dans tous les sens, hurlent, pleurent, se bagarrent, se roulent par terre, grimpent sur la table se disputent oupoupoupouuu, quel vacarme !

 

La femme est surprise.

-Allez, mais fais quelque chose !

 

Rapidement, le pêcheur prend la deuxième noix de coco et dit :

- Coco, coco, coco, je veux que les enfants disparaissent. En même temps, tchack ! il coupe la noix de coco et aussitôt, tous les enfants disparaissent, y compris les neuf qu’ils avaient déjà.

 

La femme en colère, hurle :

- Mais qu’est-ce que tu as fait, là, qu’est-ce-que tu as fait ?

Nous n’avons plus d’enfants, maintenant.

 

Les deux se regardent puis prennent la dernière noix de coco et disent ensemble :

- coco, coco nous voulons nos neuf enfants et en même temps tchack ! Il coupe la noix de coco et aussitôt les neuf enfants réapparaissent.

 

Petits et grands, il est vrai que ce soir-là ils ont mangé un bouillon de brède de manioc, mais toute la famille était réunie.

 

Petits et grands, ouvrez grand vos oreilles, écoutez !

N’agis pas quand tu es en colère, si tu ne veux pas tomber par terre.

 

- Kriké !

- Kraké !

 

La reine de la mer

Extrait de Digdig Mon Bertèl

Texte : Anny Grondin, Sully Andoche et Mounawar  

Illustrations : Moniri M’Baé 

Zébulo Éditions

Réalisateur : Vianney Sotès

Producteur : Bérénice Média Corp.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 01/12/20

Modifié le 04/12/20

Ce contenu est proposé par