Vidéo : 1700 : le petit-fils de Louis XIV devient roi d'Espagne

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

1700 : le petit-fils de Louis XIV devient roi d'Espagne

La guerre des trônes, la véritable histoire de l'Europe

Le 16 novembre 1700 est l’un des jours les plus marquants du règne de Louis XIV. Il prend la décision que toute l'Europe attend : il confirme le testament du roi d'Espagne Carlos II, mort sans héritier, et donne la couronne d'Espagne à l'un des petits-fils.

Les matinées du Roi-Soleil  

La journée commence comme toutes les autres depuis son couronnement. Le petit lever du roi débute à 8h30 selon un ballet immuable : après l’ouverture des rideaux par le premier valet de chambre, le médecin vient s’enquérir de la santé du roi. Vient ensuite le déjeuner, puis le roi est lavé et habillé avant de se recueillir. A 11 heures, le roi tient conseil ou reçoit. Ce matin, il a exigé la présence de son fils et de ses 3 petits-fils, mais aussi de l’ambassadeur d’Espagne.

Les héritiers de Louis XIV

Avant de mourir, comme l’avait suggéré Louis XIV au pape, Carlos II a désigné Philippe d’Anjou, le second petit-fils du Roi-Soleil, comme son successeur au trône d’Espagne. Pour l’aîné des petits-enfants du roi, impossible de quitter son pays de naissance, Selon la tradition, Louis de Bourgogne est appelé un jour a régné sur la France. Quant au dernier, le duc de Berry, le testament de Carlos II le désigne comme le second héritier de la couronne d’Espagne, si Philippe était dans l’incapacité de gouverner.

L’union des Bourbons et des Habsbourg

C’est donc le jeune Philippe d’Anjou, 16 ans, qui s’apprête à régner sur l’Espagne sous le nom de Philippe V. Il est tout à fait légitime comme hériter du trône espagnol. Sa grand-mère Marie-Thérèse d’Autriche, la première épouse de Louis XIV, était la sœur du roi d’Espagne Carlos II. Le petit duc d’Anjou est donc bien un descendant des rois de France, mais aussi des rois Habsbourg d’Espagne.

Avec ce coup de maître, Louis XIV triomphe et se prend à rêver d’un rôle nouveau en Europe. L’Espagne, cette vieille ennemi de la France depuis François Ier, vient de passer sous la coupe d’un prince français et sans qu’aucune goutte de sang n’ait été versée. Quelle revanche !

Pour célébrer l’intronisation de son petit-fils comme roi d’Espagne et garder un souvenir de cet enfant qu’il ne reverra jamais, Louis XIV commande à Hyacinthe Rigaud un portrait de Philippe et un de lui-même en majesté à emporter à Madrid. Il juge le portrait tellement réussi qu’il en fait réaliser une copie conservé à Versailles. L’original, qui n’est jamais parti en Espagne, est aujourd’hui exposé au musée du Louvre à Paris.

Réalisateur : Christopher Holt, Vanessa Pontet, Alain Brunard

Producteur : Pernel Media, avec la participation de France Télévisions et du Centre national du cinéma et de l'image animée

Année de copyright : 2020

Publié le 04/01/21

Modifié le 04/01/21

Ce contenu est proposé par