Vidéo : 1685 : Louis XIV révoque l'édit de Nantes

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire05:23

1685 : Louis XIV révoque l'édit de Nantes

La guerre des trônes, la véritable histoire de l'Europe

La très pieuse Madame de Maintenon influence Louis XIV. A ses côtés, le roi se sent investi d’une mission divine : rétablir l’unité catholique en France, et réfuter la réforme ordonnée par son grand-père, Henri IV, avec l’édit de Nantes.

« Un roi, une loi, une foi »

Louis XIV veut en terminer avec la tolérance des protestants dans son royaume. Selon lui, son peuple doit être uniquement catholique. Depuis la signature de l’édit de Nantes en 1598, la France compte près de 900 temples et 800 000 protestants, principalement dans le sud et l’ouest du pays. Pour ramener ces huguenots (nom donné aux potestants français pendant les guerres de Religion) dans la foi catholique, Louis XIV lance une violente campagne de conversion de force des protestants à l’église catholique.

Conversion forcée et persécutions des protestants français

En un an, 38 000 huguenots seraient devenus catholiques par la force. Les réfractaires sont expédiés aux galères, les femmes envoyées, outre-Atlantique, dans la colonie de Louisiane, pour épouser les soldats de ce nouveau territoire français de l’Amérique. Les huguenots qui refusent de se convertir tentent de quitter le pays. Parmi ceux qui restent, certains prennent les armes contre les troupes royales. C’est la guerre des camisards. Elle dure 15 ans et fait plus de 14 000 morts.

L’édit de Fontainebleau révoque l’édit de Nantes

Le 18 octobre 1685, en signant l’édit de Fontainebleau, Louis XIV révoque l’édit de Nantes. Il impose l’interdiction totale du culte protestant, la démolition des temples, le baptême de tous les enfants dès leur naissance, et propose aux pasteurs de se convertir ou de quitter la France.

Réalisateur : Christopher Holt, Vanessa Pontet, Alain Brunard

Producteur : Pernel Media, avec la participation de France Télévisions et du Centre national du cinéma et de l'image animée

Année de copyright : 2020

Publié le 04/01/21

Modifié le 04/01/21

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par