Vidéo : Méthodologie : croquis de géographie en classe de terminale

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie08:16

Méthodologie : croquis de géographie en classe de terminale

Géographie - E3C

Au baccalauréat, il est possible que vous soyez confronté à l’exercice du croquis dans l’épreuve de géographie. Comment organiser son croquis ? Quelles sont les informations à mettre ? Voici nos conseils.

Les objectifs du croquis

Attention : le croquis n’est pas schéma. Le croquis est plus complexe. Il doit faire apparaître plus d’éléments et doit être organisé d’une manière différente.

 

- Tout d’abord, il faut être clair dans son croquis. Si votre croquis est négligé, le correcteur ne pourra pas vous évaluer facilement.

- Il faut être aussi contrasté. Lorsque vous allez faire votre croquis, il faudra utiliser une grande palette de couleurs différentes.

- Il faudra également hiérarchiser les informations en légendant votre croquis.

- À travers le croquis, il faut savoir aussi expliquer un phénomène géographique.

- Enfin, il faut être le plus précis possible. Mettez le maximum d’informations.

Contenus du croquis

Le croquis doit comporter plusieurs éléments indispensables :

- Un titre souligné

- Une échelle : elle permet de rendre compte votre point de vue de géographe pour la réalisation de ce croquis. Une échelle est un petit segment qui permet de voir qu’un centimètre vaut par exemple 10 km.

- Une orientation qui indique le Nord à l’aide d’une flèche avec un petit « N ».

- Une légende organisée en différentes parties : c’est un élément très important. Vous allez devoir problématiser et réfléchir sur le sujet. Vous devez donc organiser votre pensée sous forme de différentes parties. Exemple : 1/Une mégapole en pleine croissance 2/Un espace ouvert sur le monde 3/ des forts contrastes spatiaux.

- Une nomenclature : c’est l’ensemble des différents noms qui doivent apparaître sur la légende. Exemple : les mers, les fleuves, les quartiers, etc.

- Des figurés : ils vont apparaître sur votre croquis et sur votre légende.

Les figurés 

Il existe différents types de figurés dans les croquis de géographie :

Les figurés de surface

Ils permettent de renseigner une information sur une étendue géographique. Pour ces surfaces, il faut : 

→ opter pour un choix de couleurs logique. Exemple : utiliser le vert pour montrer une surface agricole.

varier l’intensité des couleurs. Cela permet de figurer plusieurs informations. Exemple : utilisation de la couleur rouge (du clair au foncé) pour montrer un phénomène plus important ou moins important.

→ des hachures ou points en cas de superposition de surfaces colorées : cela évite que visuellement que la superpositions des informations soit illisible.

→  des surfaces blanches importantes : souvent, on pense que les surfaces blanches ne donnent aucune informations. Or, c’est une erreur récurrente en géographie. Si vous laissez une information blanche sur votre dessin, il indiquer dans la légende à quoi elle correspond, quitte à mettre « absence de données ».

Les figurés ponctuels 

Vous pouvez : 

→ localiser : il recouvre tous les symboles (triangles, points, etc.) qui servent à localiser un lieu. Il signifie une information de manière ponctuelle.

→ utiliser un même figuré ponctuel pour un même type d’information. Exemple : indiquer un aéroport par un triangle. Tous les autres aéroports doivent aussi être indiqués par un triangle.  

Les figurés linéaires :

→ Ils sont représentés par segments, flèches et pointillés

→ Ils servent à signifier une limite (exemple : une frontière), un mouvement (exemple : mouvement d’urbanisation), zone de circulation (exemple : route ou échange commerciaux au sein d’une carte).

 

Réalisateur : Les Bons Profs

Producteur : Les Bons Profs

Année de copyright : 2016

Année de production : 2016

Publié le 18/08/20

Modifié le 13/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par