Vidéo : Zamba veut manger lapin (Conte de Guadeloupe)

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Mobiliser le langage dans toutes ses dimensions06:04

Zamba veut manger lapin (Conte de Guadeloupe)

Les contes et comptines de Lili

Les enfants, je vais vous raconter l’histoire de Zamba qui voulait manger Compère Lapin.

Un matin, Zamba était assis sur un petit banc, sous un arbre à pain. Tout en épluchant des pois-de-bois, il méditait sur un stratagème : comment attirer Lapin dans un piège ? Quand il eut enfin une idée, il appela sa femme.

 

- «  Femme, j’en ai assez que les gens se moquent sans arrêt de moi. Ils ne se gênent pas pour me rappeler les innombrables occasions où je fus berné par Compère Lapin. Mais ça va changer car j’ai un plan, pour l’attraper. Crois-moi, je vais me venger. J’enverrai notre fils dire à Lapin, son parrain, que je suis décédé ; je m’allongerai sur le lit et je ferai le mort. Quand notre bougre entrera dans la maison, tu fermeras la porte, je me lèverai, je l’attraperai et nous le mangerons. »

Sans perdre un instant, sa femme s’exécuta :

- Bernéviiiil !

- Oui, maman !

- Écoute-moi, va chez ton parrain et dis-lui que ton papa vient de mourir

 

Le petit garçon partit à vive allure par les sentiers, franchit les jardins sans s’occuper des tamarins à portée de mains, pois-doux, mangues et autres caramboles qui jonchaient le sol sur son chemin. Il traversa savanes, sous-bois et en six -quatre-deux, déboula chez Compère Lapin. TOC TOC TOC !

- Qui est là ?

- C’est moi parrain, ton filleul.

Il fondit en larmes aussitôt

- Que t’arrive-t-il mon garçon ? Tu as mal ?

- Non-on-on, sanglota l’enfant.

- Les boeufs t’ont poursuivi ?

- Non parrain, maman m’a chargé de t’annoncer que papa vient de mourir.

- Ton père ? Je ne peux pas le croire.

Hier soir nous étions ensemble, au bistrot à jouer aux dominos !

- Oui, parrain, il est bien mort. Snif…Snif !

- Que lui est-il arrivé ? Comment cela s’est-il passé ?

- Il était là, à la maison, tout bien. Soudain, il est tombé par terre, BLOKOTO !

- Tombé BLOKOTO ? Aaah Il a eu un « malkadik », une crise d’épilepsie foudroyante, alors ? Ecoute dis à ta mère que j’arrive tout de suite ! Euh…minute, attends. Est-ce que ton père a déjà pété ?

- Je ne sais pas parrain.

- Parce que s’il n’a pas encore pété, on peut encore le sauver. On peut le réanimer. Vas-y, je te rejoins.

 

Le garçon retourna ventre à terre. Quand il passait par les sentiers terreux, un nuage de poussière se soulevait sous ses talons. Il arriva chez lui à bout de souffle.

- Maman, maman, je suis de retour !

- Que t’a dit ton parrain ?

- Il m’a demandé si papa a déjà pété.

- Quoi ? Si j’ai déjà pété ? Qu’est-ce que ça veut dire ça ? interrogea Compère Zamba, perplexe.

- Oui papa, il a dit que si tu n’as pas encore pété, on pourra te réanimer.

- Haaa ! Ne t’en fais pas, mon garçon. Je lui préparerai un gros pet. Je suis prêt à déchirer le fond de mon pantalon !

 

Lapin, le malin, avait flairé le danger. C’est pour cela qu’il semait le trouble avec cette histoire de pet. Il arriva au galop sur son cheval. TIKITAKTIKITAKTIKITAKTIKITAKTIKITAK, HIEEEN !

« Bonjour, Commère, bonjour tout le monde ! » claironna-t-il. Il descendit de son cheval, avança et resta sur le seuil de la porte.

«  Entrez donc, Compère Lapin, entrez donc pour voir comment il est exposé, le pauvre ! » pleurnichait madame Zamba.

 

Zamba, couché sur le dos, était installé sur une paillasse, avec des bougies allumées autour de lui. Une assiette blanche remplie de morceaux de canne épluchée était posée sur son ventre. Il ne bougeait pas.

- Voilà comment il est exposé. Je suis complètement désemparée. Comment ferais-je pour m’occuper de mon fils ? Aïe, aïe, aïe… la pauvre malheureuse que je suis !

- Courage, courage, Commère. Ne pleure pas. Dis-moi, a-t-il déjà pété ?

- Je ne sais pas trop.

- Parce que s’il n’a pas encore pété, il n’est pas tout à mort. On peut encore le sauver, le ramener à la vie, tu vois ?

 

Zamba, le niais, l’imbécile, le crétin, n’avait pas senti le piège de Lapin qui voulait vérifier s’il était mort pour de bon. Il s’efforça, il s’efforça…et lâcha un énorme pet à faire trembler la maison. PROUOUT !

- Compère Lapin ! Compère Lapin ! Il vient de péter, il est bien mort maintenant !

- Il est mort maintenant ? Je n’ai jamais entendu un mort péter ! S’il a pété c’est qu’il n’est pas mort. Vous ne m’y prendrez pas de sitôt. Au revoir !

 

Ah, les amis ! Compère Lapin disparut à la vitesse de l’éclair et trompa de nouveau cet imbécile de Zamba !

Eh bien, c’est ainsi, que se termine cette histoire.

 

Zamba veut manger Lapin

Extrait de Compère Lapin et compère Zamba Bouki et Malis de Benzo et Charles Ridoré 

Éditions Jasor

Réalisateur : Vianney Sotès

Producteur : Bérénice Média Corp.

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 22/09/20

Modifié le 20/10/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par