Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

Le manque d'eau est tout d’abord dû à un phénomène climatique (les hautes pressions) qui empêche la pluie de se former. De plus, les déserts sont souvent loin des océans ou entourés de montagnes, comme en Asie centrale ou dans le Centre-Ouest américain. Cela renforce l’aridité. Cependant, les humains sont également responsables. De plus en plus nombreux, ils intensifient leur activité : ils coupent beaucoup d'arbres, cultivent trop d'aliments, élèvent trop d’animaux... Ils dégradent donc les sols et aggravent la sécheresse. D'autres activités telles que l'usage de la voiture, du chauffage, des gaz industriels et agricoles provoquent une accumulation de gaz carbonique qui réchauffe la planète et déséquilibre le climat. Aussi, actuellement, 250 millions de personnes sont directement touchées par la désertification et environ 1 milliard de personnes — dans plus de 100 pays — sont en danger.

Que faire pour améliorer la situation ?

  • Reboiser : les arbres servent à fixer les sols et à renforcer leur fertilité. Ils coupent le vent et aident les sols à absorber l'eau de pluie.
  • Favoriser une agriculture qui n'abîme pas la terre : ne pas cultiver qu’un seul produit et laisser le sol se reposer.
  • Changer certaines de nos habitudes de vie.

Publié le 31/10/12

Modifié le 10/12/18

Retrouve ce contenu dans :