« Le Deuxième Sexe » de Simone de Beauvoir

Dans Le Deuxième Sexe, Simone de Beauvoir questionne, à travers une réflexion sur son parcours intime, la condition des femmes dans la société. Résumé, thèmes abordés, explication… Voici tout ce qu’il faut savoir dans cette fiche de révision consacrée à cet ouvrage majeur du féminisme.

De quoi parle Le Deuxième Sexe ?

Le Deuxième Sexe est un livre divisé en deux tomes. Le premier tome explore l’identité féminine à travers les mythes et les symboles, dans une étude historique très étendue. La principale conclusion de ce premier tome est que la femme est toujours vue comme un réceptacle et mise du côté de la passivité, quand elle n’est pas assimilée à un objet ou à un bien à échanger. Le deuxième tome propose de confronter ces représentations à la vie réelle d’une femme au XXe siècle. Simone de Beauvoir en appelle alors à « l’expérience vécue » pour retracer les différents destins de femmes, c’est-à-dire les différents choix que peut faire une femme pour s’accomplir. La dernière partie, « La femme indépendante », propose une voie de libération de la femme. Les principaux thèmes abordés par Le Deuxième Sexe sont l’identité sexuelle, la liberté humaine, les relations affectives, la famille et le bonheur.

Comment est écrit Le Deuxième Sexe ?

Le Deuxième Sexe est un texte philosophique qui procède par analyse de représentations d’une part et par critique d’une expérience d’autre part. Le registre auquel il a recours est le registre didactique, lorsqu’il s’agit d’instruire le lecteur, et descriptif, lorsque des symboles ou des mythes sont présentés. Les procédés littéraires qu’utilise le plus Simone de Beauvoir sont la parataxe et le présent de vérité générale, par exemple dans « Mais la période que nous traversons est une période de transition ; ce monde qui a toujours appartenu aux hommes est encore entre leurs mains ; les institutions et les valeurs de la civilisation patriarcale en grande partie se survivent. » La parataxe, c’est-à-dire la juxtaposition de propositions, insuffle un rythme saccadé et donne l’impression d’une accumulation d’informations qui apparaissent comme factuelles voire incontestables. Le présent de vérité générale ancre le discours dans une évidence qui se place en dehors du temps et de l’espace : ce qui est énoncé a l’air toujours vrai.

Quels sont les passages les plus célèbres du Deuxième Sexe ?

La citation la plus célèbre du Deuxième Sexe est : « On ne naît pas femme, on le devient ». Elle signifie que les femmes apprennent à agir comme on attend qu’une femme se comporte dans sa culture. Ce rôle social féminin change en fonction des civilisations et des époques. La suite de cette citation est en effet la suivante : « Aucun destin biologique, psychique, économique ne définit la figure que revêt au sein de la société la femelle humaine ; c'est l'ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu'on qualifie de féminin. »

Le Deuxième Sexe : quelle postérité ?

En appliquant, dans le Deuxième Sexe, les principes philosophiques de l’existentialisme à la question de l’identité féminine, Simone de Beauvoir a révolutionné les mentalités. Son texte devient très vite une référence pour les féministes américaines. Sa phrase « On ne naît pas femme, on le devient » deviendra le point de départ d’un autre essai féministe fondateur, Troubles dans le genre. Le terme de « genre » dans le sens où nous l’entendons aujourd’hui n’est en effet pas utilisé dans cet ouvrage : la théorie du genre sera développée par Judith Butler en 1990.

 

Ce qu’il faut retenir de Deuxième Sexe

  • Récit : rétrospective historique des mythes et symboles autour des femmes, puis critique de la condition des femmes, de la naissance à la vieillesse.
  • Principaux thèmes : identité féminine, la place et le rôle des femmes dans la société, l’émancipation des femmes, droits des femmes.
  • Registres : didactique, descriptif
  • Procédés littéraires : parataxe, présent de vérité générale
  • Extrait célèbre : « On ne naît pas femme, on le devient » signifie qu’une femme n’agit pas en fonction de sa biologie, mais selon sa culture et son éducation.
  • Postérité : scandale dès sa publication, révolution des mentalités, puis ouvrage de référence du féminisme.

► Découvrez la vidéo de la série Félix déLIRE consacrée au livre Le Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir.

►► Tout sur la philo en Terminale

Elodie Pinel

Publié le 09/05/2022

Modifié le 16/05/2022

Mes favoris !
Nouveau
Mes favoris !
Retrouve cet article sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau
Mon historique Crée ton compte pour retrouver ton historique ! Retrouve ce contenu dans Mon historique !