Vidéo : « Le Deuxième Sexe », Simone de Beauvoir

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français06:36Publié le 16/05/2022

« Le Deuxième Sexe », Simone de Beauvoir

Félix déLIRE avec Félix Radu

Simone de Beauvoir a écrit Le Deuxième Sexe en 1949. A travers sa phrase « On ne naît pas femme, on le devient », la philosophe affirme qu’être une femme n’est pas une donnée naturelle, mais une construction sociale. A l'époque, ce livre fait scandale. Découverte et résumé de cette œuvre fondatrice du féminisme contemporain.

Qui est Simone de Beauvoir ?

Simone de Beauvoir est née en 1908 dans une famille catholique. Très vite, elle rejette son éducation et veut devenir autrice, car c’est pour elle le seul moyen de devenir quelqu’un. Elle passe l’agrégation et arrive à la deuxième place, derrière Jean-Paul Sartre, avec qui elle est en couple libre. Cette relation ainsi que ses histoires d’amour avec des femmes choquent la société puritaine de son époque.

En 1945, elle fonde avec Jean-Paul Sartre la revue Les Temps modernes pour promouvoir l’existentialisme. Ce courant philosophique considère que l’homme est responsable de ses actes et de son destin. Cette pensée va à l’encontre des idées religieuses, prépondérantes dans la société de l'époque. En 1954, Simone de Beauvoir reçoit le prix Goncourt pour son roman Les Mandarins. Mais Le Deuxième Sexe, qui fait scandale à sa parution en 1949, reste son œuvre majeure dans laquelle elle prône la libération des femmes.

Quelle est la thèse de Simone de Beauvoir dans Le Deuxième Sexe ?

Le Deuxième Sexe est divisé en deux volumes : « Les faits et les mythes », puis « L’expérience vécue ». Dans le premier, Simone de Beauvoir dresse le portrait de la femme fabriquée par la société patriarcale. Dans le second volume, elle confronte cette construction sociale à son propre vécu. Sa conclusion : « On ne naît pas femme, on le devient », ce qui veut dire que l’éducation et les normes nous prédestinent tous à des parcours définis. A l'époque, c'est une thèse révolutionnaire. Elle est la première à dire que l’instinct maternel n’existe pas.

Ainsi, Simone de Beauvoir déconstruit les idées reçues sur la femme et met en évidence la misogynie latente de la société. Pour la philosophe, la féminité n’est plus un trait génétique, mais une construction sociale qu’on impose à un sexe et qui condamne la femme à être une partenaire de l’homme, un second rôle, un deuxième sexe.

 

► Pour aller plus loin, découvrez la fiche de révision du Deuxième Sexe de Simone de Beauvoir.

►► Et découvrez toutes les vidéos de la série Félix déLIRE avec Félix Radu.

 

Réalisateur : Alexandre Mehring

Nom de l'auteur : Félix Radu

Producteur : CALT PRODUCTION

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 16/05/22

Modifié le 01/07/22

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !