Vidéo : « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », Olympe de Gouges

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français05:08Publié le 16/05/2022

« Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », Olympe de Gouges

Félix déLIRE avec Félix Radu

Femme de la Révolution, Olympe de Gouges (1748-1793) est l'une des premières féministes françaises. Avec sa Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, publié en 1791, elle revendique l’égalité des droits des femmes. Résumé et analyse avec Felix Radu !

Olympe de Gouges, révolutionnaire et féministe

Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouze, est née en 1748 et morte guillotinée en 1793. En 1791, deux ans après l'adoption de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, elle publie Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne dans laquelle elle épingle tous les manquements liés au sexisme de son époque : le droit de vote, l'égalité des emplois, le droit à la propriété privée, l'accès à l'instruction, la réforme du mariage, le droit au divorce...

préambule de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne 

Le texte d'Olympe de Gouges est introduit par un préambule qui prend la forme d'une lettre adressée à la reine Marie-Antoinette l'exhortant à soutenir la Révolution. L'auteur y questionne les hommes sur leurs privilèges : 

« Homme, es-tu capable d’être juste ? […] Dis-moi ? Qui t’a donné le souverain empire d’opprimer mon sexe ? Ta force ? Tes talents ? »

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (1791)


La Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne se compose ensuite de plusieurs articles et propositions juridiques tels que la réforme du mariage instaurant le partage des biens, la reconnaissance de la paternité en cas de naissance illégitime… Un an auparavant, en 1790, Olympe de Gouges avait déjà pris parti pour le droit au divorce dans la pièce La nécessité du divorce.

Un manifeste inspiré par la vie et les combats de son auteur

Veuve à 18 ans, Olympe de Gouges décide de ne pas se remarier. C'est l'unique moyen pour elle de rester libre, et surtout de conserver sa liberté de publication. À l’époque, les femmes mariées doivent demander l’autorisation à leur mari. Olympe de Gouges multiplie les conquêtes amoureuses, défend le droit au divorce et l’égalité femmes-hommes. Dans sa lutte pour l'égalité des droits, Olympe de Gouges est l’une des premières à défendre aussi l'idée d'abolir l’esclavage, et à militer pour les droits des Noirs en France. Sa pièce de théâtre, L’heureux naufrage, n'est jouée qu' à trois reprises, le maire de Paris redoutant qu'elle provoque une insurrection dans les colonies françaises.

Olympe de Gouges, une femme en avance sur son temps

Opposée à Robespierre et critique à l'égard de sa vision de la révolution, elle placarde des affiches contre lui. Robespierre la fait condamner et exécuter en 1793. La presse de l'époque ne fait pas de cadeau à Olympe de Gouges : « Elle voulut être homme d’État, et il semble que la loi ait puni cette conspiratrice d’avoir oublié les vertus qui conviennent à son sexe. » Tombée dans l'oubli pendant deux siècles, Olympe de Gouges est redécouverte, dans les années 1980, grâce à la journaliste, romancière et militante féministe Benoîte Groult.

 

► Pour aller plus loin, découvrez la fiche de révision de Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympe de Gouges.

►► Et retrouvez tous les épisodes de la série Félix déLIRE avec Félix Radu.

Réalisateur : Alexandre Mehring

Nom de l'auteur : Félix Radu

Producteur : CALT PRODUCTION

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Publié le 16/05/22

Modifié le 01/07/22

Ce contenu est proposé par