Journée internationale des droits des femmes

Journée internationale des droits des femmes

56 contenus

 

Le 8 mars, le monde célèbre la Journée internationale des femmes. Officialisée par les Nations unies en 1977, elle est également appelée par certains pays comme la France, Journée internationale des droits des femmes. Cette journée de « luttes » remonte aux mouvements féministes du début du XXe siècle en Europe et aux Etats-Unis, qui réclamaient de meilleures conditions de travail, le droit de vote et l’égalité entre les hommes et les femmes.

Pourquoi une Journée internationale des droits des femmes ?

Marquée par de très nombreux évènements et manifestations à travers le monde, ces rassemblements sont l’occasion de faire le bilan sur la condition féminine : célébrer les victoires et les acquis en matière de droits des femmes, mais aussi  faire entendre leurs revendications dans le but d’améliorer et réduire les inégalités entre les sexes.

Salaire, quotidien, violence : exemples d’inégalités des sexes en France 

  • Les femmes gagnent en moyenne 24 % de moins que les hommes.
  • Les femmes travaillent plus qu’avant, mais elles sont toutefois les plus concernées par les emplois précaires et représentent 78 % des temps partiels.
  • Les femmes réalisent deux fois plus de tâches ménagères que les hommes.
  • Les femmes sont la principale cible de toutes les formes de harcèlement et de violence.
  • Ainsi, en France, en 2018 :

- Une femme sur trois a été victime de harcèlement sexuel au travail.           

- 100 % des femmes ont été harcelées dans les transports.

- 94 000 femmes majeures ont déclaré avoir été victimes de viols et/ou tentatives de viol.

- 213 000 femmes majeures ont déclaré avoir été victimes de violences conjugales, physiques ou sexuelles.

- Une femme décède, aujourd'hui encore, tous les trois jours sous les coups de son conjoint.                                                                                                                                  

Les inégalités femmes-hommes dans le monde

En dépit de certains progrès, la communauté internationale s’accorde à reconnaitre que la situation de la plupart des femmes et des filles dans le monde évolue extrêmement lentement. Un nouvel indice mondial confirme qu’à ce rythme, aucun pays sur la planète n’offrira en 2030, les mêmes droits, opportunités et ressources aux femmes et aux hommes. D’après l’Unicef

  • Plus de 110 millions d’enfants dans le monde, dont deux tiers de filles, ne sont pas scolarisées.
  • Sur les 875 millions d’adultes analphabètes dans le monde, deux tiers sont des femmes.
  • La moitié des filles qui vivent dans des pays en développement (à l’exception de la Chine) seront mariées avant d’avoir vingt ans
  • Les mutilations sexuelles féminines concernent 130 millions de filles et de femmes dans le monde et mettent chaque année 2 millions d’entre elles en danger.

 

La question du combat pour les droits des femmes n’est donc pas une histoire passée.

 

« Partout où l’homme a dégradé la femme, il s’est dégradé lui-même » Charles Fourier 

 

Retour

Pour en finir avec les inégalités et les préjugés

Afficher plus
Afficher plus
Retour

Portraits de femmes engagées

Afficher plus