Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Spécialités02:09

Les garçons sont meilleurs en science que les filles

Data science vs Fake

Les garçons sont-ils vraiment meilleurs en science que les filles ?

On entend parfois dire qu’à l’école, les garçons sont meilleurs en science que les filles. Qu’en est-il réellement ? Allons voir les chiffres !

En France, en 2016, les filles représentaient 18 % des admis au concours d’entrée à l’école polytechnique, elles étaient 30 % dans les classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs, 37 % dans les filières scientifiques universitaires, et 46,5 % en terminale scientifique, alors qu’elles étaient 59,6 % dans la filière économique et sociale et 79,2 % dans la filière littéraire.

Pourtant, en fin de collège, 81 % des filles de cette génération maîtrisaient les connaissances scientifiques de base pour 76 % des garçons. Et en 2016, le taux de réussite au baccalauréat scientifique était de 90 %  pour les garçons et de 93 % pour les filles, soit 3 points de plus. 35 % des garçons obtenaient une mention bien ou très bien contre 42 % des filles. Jusqu’au bac, en sciences comme dans les autres filières, les filles ont aujourd’hui, en France, de meilleurs résultats que les garçons.

En 2015, une étude de l’OCDE menée sur 72 pays dénombrait 22 pays où les filles étaient meilleures en science que les garçons, pour 24 pays où les garçons devançaient les filles.

Ce ne sont donc pas les compétences qui éloignent les filles des filières scientifiques, mais des déterminants sociaux et culturels, car les chiffres montrent qu’à l’école les garçons ne sont pas forcément meilleurs en science que les filles.

Réalisateur : Pascal Goblot

Producteur : Escalenta, Universcience, Arte G.E.I.E, France Télévisions, IRD, INSERM

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 04/10/18

Modifié le 04/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par