Vidéo : Les femmes en minorité en maths et sciences du numérique

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Orientation03:01Publié le 06/10/2021

Les femmes en minorité en maths et sciences du numérique

La science a mauvais genre

Dans les domaine des mathématiques et des sciences du numérique, la parité n'existe pas. Ces deux secteurs détiennent un triste record : seulement 10 à 15 % de femmes y travaillent en moyenne.

Maths : vers l'égalité des sexes ?

Le célèbre mathématicien Cédric Villani, lauréat français de la médaille Fields, l'équivalent du prix Nobel de mathématiques, a constaté cette absence de femmes tout au long de son parcours, de sa prépa scientifique jusqu'à l'ENS, la prestigieuse Ecole normale supérieure. Dans son rapport sur l'intelligence artificielle, il tire la sonnette d'alarme pointant le manque de scientifiques et l'urgence de lutter contre les déterminismes culturels qui excluent les femmes. « Dans le monde d'aujourd'hui, on ne peut pas se passer d'une moitié de l'humanité. Les sciences font partie de ce qui engendre le monde du futur. C'est un devoir que les femmes y soient associées. Sinon, le message que l'on envoie est de dire que c'est aux hommes d'enfanter le futur. C'est inadmissible », s'insurge Cédric Villani, professeur des universités en mathématiques.

Le secteur porteur des sciences du numérique

Le domaine des métiers du numérique est stratégique. 80 % des futurs métiers seront créés dans ce secteur. Si les femmes veulent avoir un emploi demain, elles vont devoir faire leur place dans cet univers.

 

► Découvrez les autres extraits du documentaire La science a mauvais genre.

Réalisateur : Laure Delalex

Nom de l'auteur : Thomas Levy, Laure Delalex

Producteur : J2F Production, APC Productions

Année de copyright : 2021

Publié le 06/10/21

Modifié le 06/10/21

Ce contenu est proposé par