Vidéo : La contraception en France

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

La contraception en France

Decod'actu

Depuis le 28 août 2020,  la contraceptiongratuite est accessible aux filles de moins de 15 ans. Objectif : diminuer le nombre d’interruptions volontaires de grossesse chez les 12-14 ans. Chaque année, près de 1 000 jeunes filles de 12 à 14 ans sont enceintes en France. Parmi ces grossesses, 770 se concluent par un avortement.  Retour sur l’histoire de la contraception en France.

1920 : l'avortement est interdit en France

Après la Première Guerre mondiale, la France est secouée par une importante crise démographique. Alors que 1,4 million de Français sont morts dans les tranchées, le gouvernement cherche à relancer la natalité. Il faut repeupler la France ! Pour ce faire, le 31 juillet 1920 est votée une loi qui interdit toute incitation à l'avortement. À l’époque, pas de pilule. Les moyens de contrôler les naissances étaient limités par exemple à l’abstinence périodique, ou au préservatif connu depuis l’Antiquité.

1956 : invention de la pilule contraceptive aux Etats-Unis

La pilule contraceptive est inventée aux États-Unis en 1956 par un professeur de Harvard, Gregory Pincus. Même si les premières expériences s’avèrent plutôt mitigées en raison d’un dosage trop fort des hormones, la pilule est tout de même mise en vente aux États-Unis dès 1957 pour les femmes souffrant de règles douloureuses. Elle y sera finalement autorisée comme pilule contraceptive en 1960.

1969 : autorisation de la pilule contraceptive en France

En France, il va falloir attendre encore un peu : 7 ans exactement, jusqu’au 28 décembre 1967, date à laquelle la loi Neuwirth  légalise la prescription libre de la pilule contraceptive. Mais le combat pour la contraception est loin d’être gagné. Il faut en effet attendre février 1969 pour que la loi entre en vigueur avec la publication des premiers décrets d’application de la loi. Leur publication s'échelonnera jusqu'en 1972.

À l’époque, la contraception est seulement autorisée pour les mineures si elles disposent de l'accord écrit d'un des parents.  La majorité est alors à 21 ans.

Portée par le député Lucien Neuwirth et la nouvelle ministre de la Santé Simone Veil,  la loi du 4 décembre 1974 corrige et dépasse celle de 1967 : la pilule sera désormais remboursée par la Sécurité sociale, et l’autorisation parentale, supprimée.

1975 : La France légalise l’interruption volontaire de grossesse

Après la pilule, c’est l’interruption volontaire de grossesse qui est légalisée en France en 1975. Ce combat, porté à nouveau par Simone Veil lui vaudra des injures et des menaces de la part de l'extrême droite et d'une partie de la droite parlementaire. En 1982, le parlement vote le remboursement de l’IVG par la Sécurité sociale.

Depuis 1999, la pilule du lendemain est disponible dans les pharmacies sans prescription médicale. Depuis 2002, elle est délivrée gratuitement et anonymement par les pharmaciens aux mineures qui en font la demande.

L’accès gratuit à la pilule contraceptive pour les filles de moins de 15 ans vient donc couronner cette longue histoire de la contraception en France.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 02/02/21

Modifié le 07/04/21

Ce contenu est proposé par