Qu’est-ce qu’une URL ?

Sans elle, il est impossible de trouver une page parmi les milliards existantes sur le Web. Avec l'hypertexte et le HTTP, l'URL fait partie des concepts clés du Web. Quelle est la différence entre Url absolues et URL relatives ? Explications.


Publié le 14/02/2013 • Modifié le 16/11/2022

Temps de lecture : 2 min.

Écrit par Textes rédigés par Pascal Szidon / Illustrations par Lea Taloc

Qu’est-ce qu’une URL ?

L'URL : l'adresse électronique 

Pour être affiché dans un navigateur, un document HTML doit donc avoir fait l’objet d’une requête : il faut que le navigateur ait demandé au serveur qui héberge ce document de le lui envoyer.

Mais pour que cela soit possible, il faut que le document HTML en question puisse être localisé sur le Word Wide Web par une adresse unique indiquant son emplacement sur un ordinateur serveur, adresse à partir de laquelle le navigateur va pouvoir envoyer sa requête. On appelle cette adresse une URL ou « Uniform Resource Locator », expression anglaise pouvant se traduire par « localisateur universel de ressource ».

La structure d'une URL

http://www.unexempledesiteweb.com/repertoire1/repertoire2/fichier.html

Ou bien :

http://unexempledesiteweb.com/repertoire1/repertoire2/fichier.html

  • « http:// » signifie « HyperText Transfer Protocol » (« protocole de transfert hypertexte »).

Il s’agit de l’ensemble des règles élaborées par Tim Berners-Lee pour la communication de documents sur le Web entre clients et serveurs. Tim Berners-Lee est l’inventeur du Web. Nous lui devons en effet toutes les inventions au fondement du Word Wide Web : le HTTP, le HTML, les URL, le premier logiciel client-web (navigateur) et le premier logiciel serveur.

  • « www » signifie « Word Wide Web » (« la toile d'envergure mondiale »). Mais ces trois lettres ne sont pas présentes dans toutes les URL.
  • « unexempledesiteweb.com » est le nom du serveur contenant cette ressource
  • « /repertoire1/repertoire2/ » sont les noms du répertoire et du sous-répertoire contenant la ressource sur le serveur.
  • « fichier.html » est le nom de la ressource, ici une page HTML.

Cette adresse Internet apparaît dans la barre d’adresse du navigateur. Sur certains navigateurs, elle apparaît en bas de la fenêtre quand on survole un lien hypertexte avec sa souris, car le lien, pour ainsi dire, « contient » cette URL afin, lorsqu’il est cliqué, de pouvoir envoyer une requête au serveur hébergeant le document ciblé. 

Url absolues et URL relatives

  • Une URL absolue indique le chemin complet, qui commence toujours par « http:// ».
  • Une URL relative, en revanche, ne commencera jamais par « http:// ». Elle n’indique que le chemin relatif de la ressource sur le serveur, soit relativement à la page dans laquelle on l’écrit, soit relativement à la racine du site. La racine du site est le dossier qui contient l’ensemble du site, l’ensemble de ses sous-dossiers et fichiers. Les URL relatives sont surtout utilisées pour faire des liens internes ou appeler des images à l’intérieur d’un même site web.

L’arborescence d’un site web

Pour classer des documents sur un ordinateur, on peut créer des dossiers. Les fichiers d’un site web sont classés de la même façon. On met souvent, par exemple, toutes les images d’un site dans un répertoire « images » ou dans des sous-répertoires permettant de les classer plus finement, par exemple aussi par années ou par thèmes. L’ensemble des répertoires et des sous-répertoires crée une arborescence à plusieurs niveaux. On utilise aussi la métaphore de l’arbre généalogique et des liens de parenté pour exprimer leurs rapports, de la même façon qu’on l’utilise pour désigner les rapports d’imbrication des balises dans une page HTML (c’est pour cela que l’on parle de racine du site pour le dossier contenant tous les autres dossiers du site et l’ensemble de ses fichiers).

dossiers arborescence

Les URL relatives

Une URL relative indique soit le chemin dans cette arborescence entre la page dans laquelle on l’écrit (la page courante) et la ressource qu’elle cible, soit le chemin dans cette arborescence entre la racine du site et cette ressource.

Prenons pour exemple de ressource une image qu’on appellera « exemple.jpg » pour illustrer d’abord le premier cas, c’est-à-dire l’écriture d’URL relatives au fichier courant :

  • Si l’image est au même niveau dans l’arborescence que la page courante, l’URL de l’image sera simplement le nom du fichier : exemple.jpg
  • Si l’image est dans un répertoire nommé « images » au même niveau que la page, on écrira l’URL de la manière suivante : images/exemple.jpg
  • Si l’image est dans un sous-répertoire « 2013 » du même répertoire « images » : images/2013/exemple.jpg 
  • Si l’image est dans un sous-répertoire nommé « images », répertoire différent mais de même niveau que celui dans lequel se trouve la page (on dit qu’elle se trouve dans un répertoire frère) : ../images/exemple.jpg

En ce qui concerne l’écriture d’URL relatives à la racine du site, celle-ci commence toujours par une barre oblique et fait suivre l’ensemble des dossiers enfants dans lesquels figure la ressource : /dossier/2013/exemple.jpg

Ce chemin n’est plus relatif au fichier courant mais à la racine du site, il s’écrira donc toujours de la même façon que le dossier courant se trouve lui-même dans le sous répertoire « 2013 », dans un sous-répertoire frère « 2012 » ou n’importe où ailleurs dans l’arborescence du site.


Ce contenu est proposé par