Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

A quoi ça sert la limitation de vitesse ?

1 jour, 1 question
Publié le 10/10/14Modifié le 06/01/20
sso_title
sso_description

En France, tous les conducteurs ne doivent pas dépasser 130 km/h sur l’autoroute, 110 km/h sur les voies rapides, 90 km/h sur les routes nationales et la plupart des périphériques et 50 km/h dans les villes et villages. Certaines zones sont même limitées à 30 km/h près des écoles ou dans un virage dangereux par exemple. Ces vitesses sont aussi réduites si les conditions météo deviennent mauvaises comme par temps de pluie ou par brouillard.

Comment les limitations de vitesse sont-elles fixées ?

En prenant en compte le temps de réaction d’un conducteur face à un obstacle suivant la vitesse de son véhicule car il faut une seconde à un conducteur pour freiner mais il faut plusieurs mètres à son véhicule pour ralentir. Par exemple, une voiture lancée à 50 km/h aura besoin de 28 mètres pour être totalement stoppée. A cette vitesse-là, la violence d’un choc est équivalente à une chute de trois étages. Et on ne gagne pas de temps à rouler plus vite, lors d’un trajet de 2 heures on gagne 7 minutes en roulant à 140 au lieu de 130 km/h. Les automobilistes sont de plus en plus sensibilisés à ces dangers. Leurs voitures sont parfois équipées de régulateur de vitesse et les radars veillent. Et surtout des sanctions sont prises contre ceux qui ne respectent pas les limitations de vitesse : amendes, perte de points sur le permis et même retrait du permis de conduire. Ces mesures ont divisé par 5 le nombre de morts sur les routes depuis 40 ans et ce serait bien que sur ce point on aille plus vite encore.

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de production : 2014

Voir plus