Vidéo : J'écoute

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions

Au Grand oral du baccalauréat, il faut savoir écouter soi et l’autre. Comment ? Voici les conseils d’Anna Fournier, comédienne et coach.

Écouter son propre rythme de parole

Tout d’abord, il faut accepter les silences. Ils sont vitaux pour la compréhension. Si vous placez les silences au bon moment, vous pouvez devenir le roi de la rhétorique.

 

La force d’un(e) grand(e) orateur/rice tient à son débit de parole, son rythme et sa musicalité. Certaines personnes parlent vites, d’autres parlent lentement ou chantent presque. Vous pouvez vous inspirer d’eux pour trouver votre propre rythme de parole.

Être à l’écoute de son jury

Si votre jury vous fait des remarques, ce n’est pas grave. C’est leur rôle. Acceptez-les humblement, sans vous soumettre, en défendant vos positions. Le jury vous fait ces remarques pour établir un dialogue avec vous. Prenez-les comme une deuxième chance de vous expliquer et d’argumenter.

Ne pas négliger le lien avec son jury

Humanisez votre jury et ayez de l’empathie pour eux. En effet, ils passent la journée à écouter les élèves. Quand ils vous parlent, regardez-les et écoutez-les de manière active en hochant la tête par exemple.

Réalisateur : Jean-Rodolphe Petit-Grimmer

Nom de l'auteur : Anna Fournier et Jean-Rodolphe Petit-Grimmer

Producteur : France Télévisions; La Générale de Production

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Publié le 29/09/20

Modifié le 01/10/20

arrow
voir plus