Vidéo : La mobilité sociale

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Emissions Lumni29:34Publié le 26/11/2020

La mobilité sociale

Les cours Lumni - Lycée

Quels sont les facteurs et les caractéristiques contemporaines de la mobilité sociale ? A-t-on les mêmes chances d'accéder à l'ensemble des positions dans la hiérarchie sociale ? Décryptage et analyse de tables de mobilité avec Ophélie et Sarah, professeures de sciences économiques et sociales.

Téléchargez le support de cours en PDF.

Qu'est-ce que la mobilité sociale ?

En sociologie, la mobilité sociale est le fait de changer de position dans la structure sociale au cours de la vie active d'un individu, ou bien entre deux générations (celle des enfants et celle des parents). C'est la mobilité sociale intragénérationnelle ou intergénérationnelle. Elle peut être ascendante ou descendante. Lorsque la position d'un individu dans la hiérarchie sociale reste identique, on parle d'immobilité sociale, également appelée reproduction sociale.

 

Image contenu

Pour rappel, la mise en place de la démocratie dans notre société s'est accompagnée de l'abolition des privilèges, de la disparition de la société d'ordre et, avec elle, des positions héréditaires. Chacun a, en principe, la possibilité de s'élever dans la hiérarchie sociale, en fonction de son travail, de son talent, de son mérite. Mais est-ce vraiment le cas ? Pour vérifier qu'elle fonctionne, on utilise des tables de mobilité.

Comment lire et interpréter une table de mobilité sociale ?

La table de mobilité est l'instrument de mesure dela mobilité sociale. Elle permet de mettre en évidence des mobilités ascendantes, descendantes (appelées aussi déclassement) et de reproduction sociale.

 

► Exemple : la mobilité sociale intergénérationnelle chez les agriculteurs

Les fils d'agriculteurs deviennent-ils des agriculteurs ? A partir de données collectées via des enquêtes de grande ampleur, l'INSEE, l'institut national des statistiques et des études économiques, émet des documents synthétiques dont on peut tirer des informations et enseignements importants. On en distingue différents types que l'on peut exploiter en l'état, mais aussi autrement, en les simplifiant, ou les tranformant pour répondre à des questions particulières.

Les tables de données brutes

On constate que 6, 9 millions d'individus ont été interrogés. Le chiffre entouré peut être lu de deux façons.

 

Image contenu

  • En ligne : sur les 1 479 754 membres de la catégorie cadres et professions intellectuelles supérieures, 75 129 avaient un père agriculteur.
  • En colonne : sur 701 181 fils d'agriculteurs, 75 129 individus sont devenus cadres ou exercent une profession intellectuelle supérieure.

Les tables de recrutement

A partir de la table de données brutes, on effectue un calcul de proportions afin de savoir dans quelles catégories sociales sont recrutés les actifs. Quelle est leur origine sociale ? Pour cela, on transforme les données en pourcentages.

Les tables de destinée 

A partir de la table de données brutes, on effectue un calcul de proportions afin de savoir que deviennent les fils originaires d'une catégorie socioprofessionnelle particulière. Dans notre exemple, que deviennent les fils d'agriculteurs ?

Quelle différence entre la mobilité sociale et la fluidité sociale ?

Si la mobilité sociale met en lumière le changement de position dans la structure sociale, la notion de fluidité sociale met en relation l'origine sociale des individus et la position qu'ils ont atteinte. Ainsi une société plus mobile socialement n'est pas nécéssairement une société plus fluide.

► Exemples d'interprétation  : 

 

Image contenu

  • Sur la première ligne, on constate qu'un fils d'ouvrier est devenu cadre. A structure socioprofessionnelle inchangée, un fils de cadre va devenir ouvrier. Ici, deux flux de mobilité, c'est-à-dire 2 individus qui ont changé de catégorie sociale. La société est donc assez peu mobile. Néanmoins, elle est très fluide car les individus sont passés d'une extrémité à l'autre de la hiérarchie sociale.
  • Sur la seconde ligne, un fils d'ouvrier est devenu employé, un fils d'employé est devenu profession intermédiaire, un fils de profession intermédiaire est devenu cadre. A structure socioprofessionnelle inchangée, nous observons le même phénomène dans l'autre sens. Ici, la société est très mobile car on note 6 flux de mobilité. Toutefois la société est très peu fluide puisque les individus passent d'une catégorie sociale à une autre proche.

Les facteurs explicatifs de la mobilité sociale

  1. La mobilité structurelle
  2. L’accès au diplôme

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 26/11/20

Modifié le 04/12/20

Ce contenu est proposé par