Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Géographie28:53

Les frontières (4 juin)

La Maison Lumni, les cours - Lycée

Quels sont les enjeux géopolitiques, les formes et les fonctions des frontières entre les États ? Eléments de réponses dans ce cours dispensé par la professeure d’histoire-géo Lydie.

Aujourd’hui et historiquement, les frontières sont au coeur de l’identité politique des sociétés, de la dynamique des États et des relations internationales. Initialement, le terme frontière désigne la limite d’un terrain. François Moullé, dans son ouvrage Frontières (2017), la définit comme « l’enveloppe extérieure d’un territoire ». En effet, l’acception traditionnelle de la frontière est celle d’une frontière-ligne qui crée l’État. Lieu de passage contrôlé qui distingue territoires et populations, son tracé est le périmètre d’une souveraineté nationale et d’une citoyenneté. Anne-Laure Amilhat-Szary, dans Qu’est-ce qu’une frontière aujourd’hui ? (2015), la définit comme une « ligne de partage traditionnel entre des territoires et des souverainetés » et ajoute qu’elles ont été « construites pour délimiter des États, séparer des entités territoriales, protéger des populations d’autres groupes ». Les frontières sont donc des constructions politiques et géopilitques car elle est validée par un traité et reconnue par le droit international : les minutes de ces traités sont déposés aux Nations Unies. Elles incluent les limites terrestres, mais aussi maritimes et aériennes, mais excluant les limites administratives de niveaux inférieurs.

Elles sont le fruit d’un rapport de forces qui s’est résolu de façon négociée ou conflictuelle. Leur tracé répond à des critères divers, qui peuvent être d’ordre historique, économique, ethnique, idéologique, culturel...

Les frontières édifiées sont des constructions historiques évolutives qui reflètent les spatialités des organisations politiques qui les ont mises en place Elles ont été et sont amenées à évoluer dans l’espace et dans le temps.

Retrouvez en PDF : 

Le plan du cours

Pourquoi les frontières existent-elles ?

I. Front(ières)

II. Frontières politiques

A. Délimiter la souveraineté d’un État

B. Quels sont les différents types de frontières qui existent ?

III. Inviolabilité des frontières ou conflits frontaliers ?
A. Du principe d’inviolabilité des frontières…

B. …à la multiplication des différends frontaliers

Multiplication ou effacement des frontières ?

I. Pourquoi parle-t-on de « frontiérisation » du monde ?

II. Quelles ont été les principales dynamiques de « frontiérisation » du monde ?
A. Les guerres européennes

B. Les principales phases de décolonisation

C. L’éclatement de l’URSS et la chute du mur de Berlin

D. Les mouvements indépendantistes actuels

III. Et dans le même temps, la mondialisation efface les frontières
A. Par la mise en place d’instances de gouvernance internationale

B. Par la mise en place de coopérations transfrontalières

Ouverture ou fermeture des frontières ?

I. Quels sont les effets de la mondialisation sur les frontières ?

II. Comment les frontières réaffirment-elles leur fonction de filtre, voire de barrière hermétique ?
A. Vers une fermeture de plus en plus importante ?

B. Certaines frontières sont de plus en plus marquées spatialement

C. Coronavirus: fermer les frontières face à une crise sans frontières ? 

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 04/06/20

Modifié le 04/06/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par