Quelles sont les différences entre migrants et réfugiés ?

icone menu
Mon Fil Infographie
Publié le 15/02/18Modifié le 06/11/19

Sur le même sujet

On appelle « migrant » toute personne ayant quitté son pays d'origine pour s'installer dans un autre. Souvent, le voyage des migrants est long et dangereux. Beaucoup font appel à des passeurs, des trafiquants d'êtres humains. Ils les payent pour qu'ils les aident à passer les frontières en cachette...

Ceux que l'on appelle les « migrants économiques » fuient la pauvreté. Ils espèrent trouver du travail ailleurs. Le problème, c'est que l'on n'a pas le droit de vivre où l'on veut. Ceux qui s'installent quelque part sans avoir demandé la permission sont des immigrés clandestins, considérés comme des hors-la-loi.

D'autres migrants ont fui parce qu'ils étaient menacés par la guerre, ou parce que ceux qui dirigent leur pays emprisonnent ou tuent ceux qui ne sont pas d'accord avec eux... En arrivant en France par exemple, ils demandent l'asile politique : ils demandent à être accueillis et protégés. L'an dernier, la France a reçu plus de 100 000 demandes d'asile. Et 40 000 personnes ont été acceptées. Selon la loi française, ces 40 000 personnes sont devenues des « réfugiés ».