Vidéo : Vérité et fiction dans « Les Métamorphoses » d’Apulée

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Vérité et fiction dans « Les Métamorphoses » d’Apulée

Les cours Lumni - Lycée

Dans son roman Les Métamorphoses, Apulée couvre son récit d'un voile de vérité, entretenant le doute dans l'esprit du lecteur entre fiction et réalité. Commentaire et analyse des procédés narratifs utilisés avec Louise, professeure de latin.

Téléchargez en PDF :

Les Métamorphoses, entre vérité et illusion

Dans son roman Les Métamorphoses, Apulée s'amuse à jeter le doute sur les événements qu'il raconte, à travers la voix de Lucius. Afin d'embrouiller l'esprit de son lecteur, il emploie différentes stratégies narratives. D'abord, la multiplication des récits encadrés ou secondaires permettent un changement de narrateur et la mise en scène d'un auditeur (en la personne de Lucius). Ensuite, le recours au motif du théâtre sous-entend que les faits qui ont lieu dans le roman ne relèvent que de l'illusion. Enfin, le procédé de mise en abyme renvoie le lecteur à l'acte même d'écriture, et donc à l'aspect fictif du roman qu'il est en train de lire.

    → Le plan du cours

    Récit cadre et récit encadré, définitions

    I. Le récit d'Aristomène (I, 2-20)

    1. Le récit cadre (I, 2-4)
    2. Le récit encadré (I, 5-19). 

    Le récit cadre. Chez Apulée, le narrateur est Lucius. Il parle à la première personne, donc le point de vue est interne. Or, tout au long du roman, Lucius fait la connaissance d'autres personnages qui lui racontent des histoires souvent longues. La rencontre entre Lucius et un autre protagoniste s'appelle un récit cadre.

    Le récit encadré (ou secondaire) peut être défini comme le récit d'un personnage, c'est-à-dire lorsqu'à l'intérieur du roman, un des protagonistes prend la parole pour raconter une histoire. Ce n'est donc plus le narrateur principal qui parle. La présence massive de récits encadrés permet de mettre en scène un auditeur de ces récits : Lucius. Ce dernier devient ainsi un double du lecteur qui réagit aux histoires un peu merveilleuses qui lui sont racontées. Mais Lucius croit-il à ses histoires ? Et quelles conséquences ont ses réactions par rapport au lecteur ?

    II. Le récit de Télyphron

    1. Le récit cadre (II, 19-20)
    2. Le récit encadré (II, 21-30)
    3. Le second récit encadré (II, 29)
    4. Conclusion des deux récits encadrés et retour au récit cadre (II, 30-31)

    III. Le faux procès de Lucius (III, 1-12)

    1. Une scène de théâtre (III, 2-9)
    2. Une mise en abyme (III, 11 et II, 12)

    Réalisateur : Didier Fraisse

    Producteur : France tv studio

    Année de copyright : 2020

    Année de production : 2020

    Année de diffusion : 2020

    Publié le 07/12/20

    Modifié le 07/12/20

    Ce contenu est proposé par