Les formations au métier de réalisateur

Comment devenir réalisateur pour le cinéma et l'audiovisuel ? Quelles formations faut-il suivre ?


Publié le 25/01/2023 • Modifié le 26/01/2023

Temps de lecture : 2 min.

Le métier de réalisateur

Et si tu devenais le futur Steven Spielberg ou la future Jane Campion ? Le métier de réalisateur fait rêver. Et pour cause ! Sa mission est de piloter un projet de film du début à la fin. Il est à la fois le chef d’orchestre des différents métiers qui concourent à sa création, l’arbitre et le garant de la vision d’un film. Il peut mettre sa fibre artistique au service de la réalisation de fictions - du court au long-métrage - de séries, de films d’animation ou institutionnels, de clips musicaux et même de publicités.

Le réalisateur s’implique dans toutes les étapes d'un film :

  • Sur le tournage bien-sûr où il met en scène et dirige les comédiens, et choisit, avec ses techniciens, les valeurs de plans, les axes de prise de vues, les mouvements de caméra, la lumière…
  • En amont, lors de la préproduction, il conçoit et écrit la mise en images du film, participe au casting, prépare le tournage…
  • En aval, lors de la postproduction, il supervise notamment le montage, la création musicale, l’étalonnage, le mixage.
  • Enfin, il suit avec son producteur l’étape finale de la vie du film : sa diffusion auprès du grand public.

On ne devient pas réalisateur d’emblée, il faut d’abord être stagiaire, puis deuxième assistant et premier assistant. Et pour progresser, pas de secret : il faut pratiquer !

Pour être réalisateur, il faut être capable de rêver puis de ramener ce rêve dans la réalité.

Steven, réalisateur.

Rémunération d'un réalisateur

La rémunération du réalisateur varie en fonction de sa notoriété, de la taille du projet, du secteur de production (cinéma, télévision, institutionnel, publicité…) ou encore du succès du film.

Au cinéma et à la télévision, son salaire est souvent déterminé à la semaine, sa rémunération globale dépend donc de la durée du projet. Les barèmes légaux prévoient entre 1 030 € et 1 060 € brut par semaine pour un deuxième assistant réalisateur et jusqu’à plus de 3 000 € brut par semaine pour un réalisateur expérimenté. Et s’il rencontre un grand succès, il peut toucher plusieurs centaines de milliers d’euros pour un seul film.
Un réalisateur de film d’animation gagne, quant à lui, au minimum 3 372 € brut par mois.

Formations publiques et/ou gratuites au métier de réalisateur

  • Les BTS métiers de l'audiovisuel option métiers de l'image sont dispensés dans une trentaine d’établissements publics et privés en France (Angoulême, Cannes, Grenoble, Nantes, Metz, Marseille, Paris, Saint-Denis, Toulouse…). Retrouve la liste complète.
  • La Fémis (École nationale supérieure des métiers de l'image et du son), à Paris, propose une spécialité réalisation. Admission sur concours à bac + 2.
  • Diplôme de l’École nationale supérieure Louis-Lumière, à Saint-Denis, spécialité cinéma. Admission sur concours à bac + 2.
  • L’Ecole nationale supérieure de l’audiovisuel (ENSAV), à Toulouse. Master 2 parcours réalisation. Admission à bac + 3.
  • Les universités de Corse et de Poitiers proposent des licences 3 avec des parcours réalisation.
  • Les universités d’Aix-Marseille, de Lorraine, Lumière, Panthéon-Sorbonne et Paris 8 Vincennes-Saint-Denis proposent des masters avec des parcours réalisation ou assistant réalisateur. Admission à bac +3.

Formations privées au métier de réalisateur

► Découvre le métier de réalisateur avec la série Dans mon job.

 

Ce contenu est proposé par