Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Enseignement moral et civique01:00

C'est quoi la détention provisoire ?

Mon Fil Infographie - 2

Cet homme vient d'être arrêté par la police. Et bientôt, il sera jugé par un tribunal. A la fin de son procès, la justice dira s'il est coupable ou pas. Et en attendant, il reste libre...
« Ah non, je ne crois pas, non... Pas toujours ! »

Ah oui c'est vrai ! Parfois, exceptionnellement, les suspects sont emprisonnés en attendant d'être jugés, on appelle ça la détention provisoire. Le juge peut prendre cette décision pour plusieurs raisons :
- Parce que le suspect est accusé d'un crime très grave
- Parce que le juge pense qu'il risque quitter le pays pour échapper à la justice
- Parce qu'il a peur qu'il détruise des preuves ou qu'il menace les victimes ou des témoins pour les faire taire
- Pour éviter que le suspect provoque des bagarres, de l'agitation, c'est ce qu'on appelle « des troubles à l'ordre public ».

Attention, parfois, c'est l'inverse : un juge décide mettre une personne en prison pour la protéger. Par exemple, s'il pense que des victimes ou leurs proches vont essayer de se venger.

Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Publié le 10/09/18

Modifié le 08/07/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par