Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

C'est quoi le métier de cheminot ?

1 jour, 1 question
Publié le 14/03/18Modifié le 03/12/19
sso_title
sso_description

Avec l’invention du train au XIXème siècle, arrivent de nouveaux métiers. Mécaniciens, garde-barrières, chauffeurs ou chefs de gare… Tous sont désignés par un seul mot : cheminot. Car ils ont en commun de participer à la grande aventure des « chemins de fer ».

Et ils étaient nombreux ?

Oh oui : il a toujours fallu du monde pour qu’un train circule ! À l’époque, les locomotives avançaient grâce à la vapeur. Mettre de l’eau dans la chaudière et du charbon dans le foyer était la mission du chauffeur. Le mécanicien s’assurait du bon fonctionnement de la machine tout au long du chemin. Et le lampiste s’occupait de la lumière dans les gares et les trains… Pour tous ceux-là et pour les autres, il fallait travailler dur et longtemps. On tombait malade souvent. À tel point qu’en 1910, les cheminots firent une grande grève pour demander un meilleur salaire, plus de repos et d’autres privilèges. C’est à cette époque que l’on parla pour la première fois du statut des cheminots : une série de règles qui s’appliqueraient à tous les employés du rail. Aujourd’hui, beaucoup de tâches ont été automatisées, comme celles du garde-barrière.

D’autres ont été crées, comme celles de l’aiguilleur du rail. Les trains à vapeur sont devenus trains électriques, diesels, trains à grande vitesse… Mais les cheminots se sentent toujours appartenir à un groupe soudé. Et ils défendent l’idée de le rester !

 

Réalisateur : Jacques Azam

Producteur : Milan Presse, France Télévisions

Année de copyright : 2018

Année de production : 2018

Voir plus