Vidéo : L'histoire mouvementée du Panthéon

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité02:13

L'histoire mouvementée du Panthéon

Les modules histoire de Nicolas Chateauneuf

En plein cœur de Paris, dans le Ve arrondissement, se dresse le Panthéon. Ce monument est au départ un projet de Louis XV, qui souhaite remercier Sainte-Geneviève de l’avoir sauvé d’une grave maladie. Et c’est même lui qui en pose la première pierre le 6 septembre 1764. Mais de cette première pierre, et jusqu’à sa finalisation, le Panthéon traverse une histoire mouvementée que vous raconte Nicolas Chateauneuf.

La construction du Panthéon

C’est l’architecte français Jacques Germain Soufflot, qui a notamment œuvré à la longue construction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui est engagé pour ériger le Panthéon. Il mélange styles gothique et gréco-romain pour concevoir l’édifice extraordinaire. Il prévoit un vaste squelette d’acier pour renforcer toute sa structure. Cette idée, bien qu’ingénieuse, n’est malheureusement pas efficace dans le temps puisqu’au fil des siècles, des blocs touchés par l’humidité et la corrosion finissent par craquer. En revanche, la grande réussite repose sur l’élément dominant du Panthéon : son dôme. Si d’apparence on croit qu’il n’y en a qu’un, en réalité Soufflot a fait bâtir un système de 3 coupoles emboîtées les unes dans les autres afin de bien répartir ses 17 000 tonnes.

Les grands changements du Panthéon

La construction est quasiment terminée en 1789 lors de la Révolution française, mais 2 ans plus tard les révolutionnaires s’en emparent et en font un temple de la patrie. Le Panthéon subit alors de grands changements. Les 2 clochers présents à l’arrière du monument sont démontés, 38 fenêtres sont murées, le mobilier est évacué et la croix au sommet est enlevée. Au cours du XIXe siècle, le Panthéon subit encore bien d’autres changements. En effet, en 1822 la croix est réinstallée avant d’être remplacée 8 ans plus tard par le drapeau français. Et ce petit jeu va durer plusieurs années jusqu’en 1873, où la croix en pierre finit par trôner définitivement au sommet de l’édifice. La devise du fronton connait également la loi du changement puisqu’elle en subit trois, avant d’être finalement celle qu’on peut lire encore aujourd’hui : « Aux grands hommes la patrie reconnaissante ». L’architecture et les nombreuses personnalités qu’on n’y honore (Victor Hugo, Émile Zola, ou encore Simone Veil, entre autres), font du Panthéon le grand temple de l’histoire de France.

Réalisateur : Nicolas CHATEAUNEUF

Nom de l'auteur : N. CHATEAUNEUF, P. MAIRE, La Fabrique Nancy.

Diffuseur : France 2

Année de copyright : 2020

Publié le 18/02/21

Modifié le 18/02/21

Ce contenu est proposé par