Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche
icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Enseignements artistiques01:22

« La Nuit étoilée », de Vincent Van Gogh

1 minute au musée

Vincent Von Gogh, peintre impressionniste

Vincent Van Gogh réalise, en 1888, La Nuit étoilée. C'est une des œuvres mythiques du peintre impressionniste. On y voit un paysage nocturne, composé d'un ciel tourmenté illuminé d'étoiles, d'un cyprès et d'un petit village avec son clocher.
 

Nabi : C'est tout bleu !

Mona :  Pas que tout bleu ! Regarde, on voit des étoiles… Tiens, il y a même la Grande Ourse.

Rafaël : Tu t'y connais super bien en étoiles, toi !

Nabi :  Où ça ? Où ça ? Je vois rien, moi ! Où ça ?

Rafaël : Mais si, regarde bien : tu vois la casserole et puis la queue, là.

Nabi :  Mais je vois rien, moi !

Mona : Et les bateaux, tu les vois ?

Nabi : Quoi ? Où ça, où est-ce qu'ils sont, les bateaux ?

Rafaël : Juste devant toi, il y a des gens qui en descendent.

Mona : C’est des amoureux. Ils se baladent la nuit ! Comment il faisait pour peindre la nuit, Van Gogh ?

Nabi : Avec une lampe de poche !

Mona : N’importe quoi… Ça existait pas en... 1888.

Rafaël : Ils disent que la ville est éclairée au gaz.

Nabi : Tu veux dire que Van Gogh avait un camping gaz pour faire sa peinture ?

Rafaël : Non, on sait qu'il avait un grand chapeau de paille et qu’il avait accroché des bougies tout autour.

Mona : Ouais, mais si on est sous la lumière, on peut pas voir les étoiles.

Nabi : T’es bête, toi ! C’était pour voir son tableau, pas les étoiles ! Les étoiles brillent tellement qu’elles tombent à l’eau.

Rafaël : C’est pas des étoiles, d’abord. Ce qu'on voit, c'est le reflet des réverbères.

Mona : Moi, j’aimerais bien que Van Gogh repeigne notre ciel, c’est plus beau, comme ça !

Réalisateur : Franck Guillou

Producteur : Les Films de l'Arlequin, France 3, Le Musée du Louvre

Année de copyright : 2007

Année de diffusion : 2007

Publié le 09/08/19

Modifié le 04/12/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par