icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Regarde cette vidéo et gagne facilement jusqu'à 15 Lumniz en te connectant !

Il n’y a pas de Lumniz à gagner car tu as déjà consommé cet élément. Ne t'inquiète pas, il y a plein d'autres contenus intéressants à explorer et toujours plus de Lumniz à gagner.

->   En savoir plus
Histoire02:01Publié le 10/07/2024

Agriculture au Moyen Âge : l'amélioration des techniques agricoles

C'est toujours pas sorcier, les extraits

Connais-tu la faux et la charrue ? Ce sont des outils inventés au Moyen Âge, qui ont permis à l'agriculture de s'améliorer. Dans cet extrait de C'est toujours pas sorcier, Max te dit tout.

À quoi ça sert une charrue ?

Jusqu'au Moyen Âge, les techniques agricoles n'ont pas beaucoup changé. Ce n'est qu'entre 1 000 et 1 300 que l'agriculture a fait un grand bond en avant. C'est ce qu'on appelle la 2e révolution agricole. Cette révolution s'est produite grâce à l'invention de deux outils : la charrue et la faux. La charrue sert à labourer la terre. Elle est tirée par deux bœufs  ou deux chevaux. Elle permet de retourner la terre et de favoriser la circulation de l'air et de l'eau. Grâce à son socle en métal, on peut mélanger la terre et le fumier. Le fumier est un mélange de paille et d'excréments d'animaux. On s'en sert encore aujourd'hui comme engrais dans les champs. L'araire était l'ancêtre de la charrue. Elle était en bois, tirée par un homme, une femme ou des animaux. Mais elle était fragile et s'enfonçait mal dans le sol. Comme une charrue est équipée de roues, elle est plus rapide. Son socle est en métal, ce qui la rend aussi plus solide. Son invention a permis de cultiver plus de surface et de faciliter le travail des paysans. 

À quoi ça sert une faux ?

Avant, pour récolter dans un champ, les paysans avaient des serpettes. Les serpettes étaient des petits outils qui tenaient dans une main. Les paysans devaient se courber pour faucher les céréales. Comme la lame était courte, ils ne coupaient pas beaucoup de bois. Avec l'apparition de la faux, les paysans ont pu tenir debout et faire de grands mouvements. Avec sa grande lame, ils ont récolté plus de fourrage. Ils ont nourri plus de bêtes qui ont produit plus de fumier. Il y a eu plus d'engrais pour les champs. 
Pour améliorer la qualité de la production, les agriculteurs ont mis en place une rotation des cultures sur trois ans. Un champ est dédié au fourrage pour les bêtes, un autre aux céréales pour la farine, et un autre est laissé en jachère, c'est-à-dire au repos. Grâce à ces nouvelles techniques qui ont été adoptées dans toute l'Europe, la production agricole a quadruplé. Comme il y a plus à manger pour les humains et pour les animaux, la population a doublé.

👋 Tu veux en savoir plus ? Regarde les extraits de la série avec Max Bird, Cécile Djunga et Mathieu Duméry : C'est toujours pas sorcier.

Réalisateur : David Montagne

Producteur : France TV studio

Année de copyright : 2023

Année de production : 2023

Publié le 10/07/24

Modifié le 10/07/24

Ce contenu est proposé par