Né le 5 janvier 1876 à Cologne, dans une famille de la petite bourgeoisie catholique — son père était greffier au tribunal — Konrad Adenauer devient avocat après des études de droit à l'Université de Munich puis de Bonn. C'est tout naturellement qu'il entre en politique dans le giron du Zentrum (Centre), le parti catholique centriste allemand qui insistait depuis sa fondation en 1870 sur les idées fédérales et rejettait la toute-puissance de l'Etat prussien.

Par l'intermédiaire de son patron, l'avocat Kausen, il intègre le conseil municipal de Cologne en tant que premier adjoint en 1906 avant d'en devenir le bourgmestre (maire) en 1917, ce qui lui conféra dès avant-guerre une notoriété politique certaine, le maire dans les villes rhénanes étant doté de pouvoirs élargis et élu pour 12 ans.

Sous la République de Weimar, Konrad Adenauer poursuit sa brillante carrière politique : élu président du Conseil d'État de Prusse en 1921, réélu maire de Cologne en 1929. Il s'impose comme l'un des dirigeants nationaux du Zentrum et apparaîtra à deux reprises, en 1922 et 1926, comme un candidat potentiel au poste de Chancelier. Fermement opposé au nazisme, il est révoqué par Göring quelques semaines après l'arrivée de Hitler au pouvoir. Arrêté par les nazis en 1934, interdit de séjour à Cologne, il est placé en résidence surveillée à Rhöndorf, près de Bonn, jusqu'à sa nouvelle arrestation par la Gestapo en 1944 à la suite de l'attentat manqué contre Hitler.

En mars 1945, les autorités militaires américaines le rétablissent dans ses fonctions à Cologne avant qu'un général britannique ne le dépose pour « incompétence administrative », considérant probablement qu'à 70 ans il était trop âgé pour assumer cette charge. Il devient alors président du Conseil parlementaire constituant en 1948 chargé d'élaborer la Loi fondamentale, avant d'être nommé chancelier fédéral le 15 septembre 1949, année où il prend la direction de l'Union chrétienne démocrate (CDU), qu'il avait contribué à créer en 1945. Konrad Adenauer exerce le pouvoir pendant quatorze ans, cumulant quatre mandats consécutifs de Chancelier tout en étant son propre ministre des Affaires étrangères jusqu'en 1955. Fort de cette confiance accordée par le peuple allemand, il saura rallier ce dernier à sa vision d'une RFA intégrée dans une Europe « unie » résolument ancrée dans le bloc atlantique, seul alternative dans un monde marqué par la Guerre Froide.

C'est pourquoi ce « Père de l'Europe » entraînera son pays dans l'aventure de la construction européenne de la signature du Traité de Paris instituant la CECA en 1951 à celle du Traité de Rome créant la CEE en 1957. Si le rejet du projet de Communauté Européenne de Défense (CED) par le parlement français en 1954 est vécu comme un échec personnel dans le processus de construction européenne, il obtient que son pays accède progressivement à la pleine souveraineté : le traité de Paris avait déjà mis un terme en mai 1952 au Statut d'Occupation et le réarmement allemand est admis dans le cadre de l'OTAN en 1955. Parallèlement il mène une politique de rapprochement avec la France, amorcé dans le cadre de la construction européenne mais qui prendra un tour nouveau avec le « retour aux affaires » du général de Gaulle.

La réconciliation franco-allemande, initiée lors de la visite privée du Chancelier à Colombey le 14 septembre 1958, confortée par l'amitié nouée entre les deux hommes, sera scellée par la signature du traité de l'Elysée le 30 janvier 1963. Konrad Adenauer démissionne le 10 octobre 1963 de son poste de Chancelier puis de ses fonctions de président fédéral de la CDU en 1966. Il meurt le 19 avril 1967 à l'âge de 91 ans à Rhöndorf (Rhénanie) où il est enterré.

 

Bibliographie

  • Adenauer, Konrad ; Mémoires, 4 tomes (1945-1953 ; 1953-1956 ; 1956-1963), Hachette, 1965-1969.
  • Adenauer, Konrad ; Correspondence 1945-1955, 4 Vols., Siedler, Berlin, 1983-1995
  • Kusterer, Hermann ; Le Chancelier et le Général, Economica, Paris, 2001
  • Prittie, Terence ; Adenauer, Tom Stacey Ltd., London 1970
  • Rovan, Joseph ; Konrad Adenauer, Beauchesne, 1987.
  • Schwarz, Hanz-Peter ; Konrad Adenauer - A German Politician and Statesman in a Period of War, Revolution and Reconstruction, Vol. I, Berghan Books, Oxford 1995 ; Vol. II, The Statesman 1952-1967, DVA, Stuttgart 1991

Publié le 15/10/12

Modifié le 13/11/19

Retrouve ce contenu dans :