Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Français26:03

Chrétien de Troyes et le merveilleux (8 avril)

La Maison Lumni, les cours - Collège

Olivier, professeur de français, propose une leçon sur Chrétien de Troyes, cet homme qui vit à la fin du XIIe siècle, à la cour de Marie de France en Champagne. Il invente le roman, une traduction de contes venus d'Angleterre et de la Bretagne, en langue romane.

La merveille dans le roman de Chrétien de Troyes est spectaculaire : luxe de matière, richesse des couleurs ; éléments de la nature déchaînés ou en harmonie.
Sur le plan de récit, le surgissement de la merveille relance l’aventure du chevalier. Elle annonce le fracas des armes et la violence du duel de chevalerie.
Pour les personnages et le lecteur : elle fait naître des émotions fortes (étonnement, stupeur, admiration).

Extrait du Chevalier au lion de Chrétien de Troyes, vers 410 à 482

L'heure de tierce était peut-être passée et on devait être aux alentours de midi quand j'aperçus l'arbre et la fontaine. Je sais parfaitement que l'arbre était le plus beau pin qui eût jamais poussé sur la terre. À mon avis, jamais une goutte de pluie, même s'il avait plu assez fort, n'aurait pu le traverser ; elle aurait plutôt coulé par-dessus. Je vis le bassin qui pendait à l'arbre ; il était de l'or le plus fin jamais vendu dans une foire. Quant à la fontaine, vous pouvez me croire, elle bouillonnait comme de l'eau chaude. Son perron, d'une seule émeraude percée comme une outre, était soutenu par quatre rubis plus flamboyants et vermeils que le soleil du matin se levant à l'orient. Je ne vous raconterai pas le moindre mensonge à ce propos, en toute connaissance de cause. Le spectacle merveilleux de la tempête et de l'orage me plut et, à cause de lui, je ne me considère plus comme quelqu'un de raisonnable, car je devrais me repentir sans tarder, si cela était possible, d'avoir arrosé la pierre percée avec l'eau du bassin. J'en avais trop versé, assurément, car je vis le ciel si déchiré qu'en plus de quatorze endroits les éclairs me frappaient les yeux alors que les nuées jetaient, pêle-mêle, pluie, neige et grêle. La tempête fut si mauvaise et si forte que je crus mourir cent fois de la foudre qui tombait autour de moi et des arbres qui se brisaient.
Sachez que mon immense frayeur dura jusqu'à ce que le temps se radoucit. Mais Dieu me rassura bientôt car la tempête ne dura guère et tous les vents s'apaisèrent. Aussitôt que Dieu le décida, ils n'osèrent plus souffler. Quand je vis la clarté et la pureté de l'air, je retrouvai ma joyeuse sérénité car la joie, si j'ai jamais appris à la connaître, fait vite oublier les grands tourments. Après la tempête, des oiseaux se rassemblèrent sur le pin et, le croira qui voudra, chaque branche, chaque feuille en était recouverte. L'arbre n'en était que plus beau. Le doux chant des oiseaux laissait entendre une harmonieuse musique. Chacun chantait une mélodie différente ; nul ne reprenait. Leur joie me réjouit ; je les écoutais jusqu'à la fin de leur office. Jamais mes oreilles n'avaient encore eu droit à pareille fête.
Personne, je pense, n'aurait pu jouir autant que moi d'une telle musique ; celle-ci me procurait un plaisir suave, à en perdre la raison. Je restai dans cet état jusqu'à ce que
j'entende arriver un chevalier, à ce qu'il me semblait du moins. Je crus d'abord qu'ils étaient dix, tant l'unique chevalier qui venait faisait de bruit et de fracas.

Téléchargez le texte étudié en format PDF.
 

Activités proposées

  1. Écriture : imaginez un récit merveilleux dans lequel un chevalier découvre un lieu merveilleux avec de l’eau : fontaine, rivière, puits, lac…
  2. Création multimédia : Créez un diaporama sur l’ENT à partir d’une recherche sur les objets merveilleux dans la matière de Bretagne.
  3. Sujet d’interprétation graphique (peinture, dessin, crayon, collage…)
  4. Représentez une fontaine, un lac ou un puits merveilleux en vous inspirant du récit de Calogrenant.

Ressources :
Eduscol : Se confronter au merveilleux, à l’étrange & Le monstre, aux limites de l’humain
BnF : Exposition : Arthur, la légende du roi
Gallica : Les manuscrits enluminés de Chrétien de Troyes

Réalisateur : Didier Fraisse

Producteur : France tv studio

Année de copyright : 2020

Publié le 08/04/20

Modifié le 30/04/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par