Vidéo : Comment Jules Ferry a-t-il rendu l'école obligatoire ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire02:53Publié le 03/09/2021

Comment Jules Ferry a-t-il rendu l'école obligatoire ?

C Jamy, les extraits

C’est le nom le plus donné aux établissements scolaires. Il figure à l’entrée de 642 d’entre eux. Jules Ferry a rendu l’enseignement primaire laïc, gratuit et obligatoire. Jamy nous retrace son parcours.

Qui est Jules Ferry ?

Le père de l’école moderne est né en 1832 à Saint-Dié dans les Vosges, dans une famille bourgeoise. D’abord avocat, ce républicain convaincu se lance en politique à l’avènement de la IIIe République. Sa carrière ne débute pas sous les meilleurs auspices. Suite à la défaite de Napoléon III pendant la guerre franco-allemande de 1870, les Prussiens occupent Paris. Pour faire face à cette situation, Jules Ferry impose de lourdes restrictions alimentaires, on le surnomme « Ferry-famine » ou « Ferry l’affameur ».

Jules Ferry ministre de l'Instruction publique

Nommé en 1879, il constate que seuls les grands villages ont une école. L’enseignement y est facultatif et dispensé principalement par l’Eglise catholique. Pour lui, cela est contraire aux grands principes de la République. L’école doit être laïque et ouverte à tous.

Il se bat pour faire voter deux lois en 1879 et 1880 : elles imposent à chaque département l’obligation de créer des écoles de la République dans lesquelles l’enseignement est dispensé par des instituteurs laïques. Le ministre est surnommé « le pape de la laïcité ». On le caricature même croquant un curé. 

Jules Ferry, président du Conseil

Elu en 1880 à un poste comparable à celui de Premier ministre, il fait voter une nouvelle loi qui ouvre les lycées aux jeunes filles. C’est une révolution !

Jusque-là, l’enseignement secondaire était réservé exclusivement aux garçons. Avec les lois du 16 juin 1881 et du 28 mars 1882 l’instruction devient gratuite et obligatoire pour tous les enfants de 6 à 13 ans.

Jules Ferry refuse la mixité dans le primaire et le secondaire. Il conserve un enseignement différencié : pour les filles, des cours de cuisine et de couture ; pour les garçons, des cours de menuiserie.

 

La contribution de Jules Ferry en matière d’enseignement est incontestable, mais 130 ans après sa mort en 1893, le personnage est aujourd’hui controversé. Ce chantre de l’école publique fut aussi un fervent défenseur de la colonisation.

 

© Crédits images : BRIDGEMAN IMAGES / GETTY / HEMIS / MIXKIT / PIXABAY / SHUTTERSTOCK / VIDEVO / DR

Producteur : Elephant Adventures

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 03/09/21

Modifié le 22/09/21

Ce contenu est proposé par