Vidéo : Demain, tous urbains ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Géographie03:04Publié le 22/05/2021

Demain, tous urbains ?

La face du monde

Sur la planète, les villes poussent comme des champignons. Et c’est en Asie et en Afrique, qu’elles se multiplient le plus.

Une urbanisation rapide

En 1900, un humain sur dix vit en ville. La pauvreté et l’insécurité alimentaire dans les campagnes provoquent l’exode rural et la croissance démographique des villes. En 2007, c’est la bascule. D’abord rurale, l’humanité devient surtout urbaine et va l’être de plus en plus. Les villes prospèrent. Certaines grossissent au point de devenir des métropoles concentrant richesse et pouvoir. 31 franchissant le seuil des dix millions d’habitants deviennent des mégapoles. Certaines forment de vastes réseaux qui rayonnent sur tout un territoire : les mégalopoles.

A l’avenir, ces villes géantes vont se multiplier. Ce sont dans les pays du Sud, encore peu urbanisés, qu’il en apparaîtra le plus. L’Inde, la Chine et le Nigeria devraient même battre des records.

Les effets de l’urbanisation

Si toutes ces villes, sortant de terre, offrent des emplois, des services, elles engendrent aussi de la pollution, des pertes de terres agricoles et des inégalités. La population y grandit plus vite que les équipements de base. Les bidonvilles fleurissent. Ils devraient même tripler d’ici 2050, avec pas moins de 3 milliards d’habitants !

Lagos par exemple, la capitale économique du Nigeria, premier producteur de pétrole d’Afrique est la plus grande ville du continent. En 60 ans, elle est passée de 200 000 à 20 millions d’habitants. Comme toutes les mégapoles, elle offre de multiples emplois et services. Mais ses transports polluent, ses quartiers les plus riches s’étalent. Ses habitants les plus pauvres se pressent dans des bidonvilles ou de l’habitat informel, sans traitement des eaux, ni gestion des déchets.

La force environnementale de l’urbanisation

Construire des logements en périphérie, dans des quartiers plus décents, reviendrait à couper les pauvres du centre, de ses emplois et à étaler un peu plus la ville. Les urbanistes penchent pour la conservation de ces bidonvilles, en les réhabilitant, pour y créer les mêmes services que partout ailleurs dans la ville. Ainsi, les habitants peuvent profiter des avantages qu’ils ont déjà : du travail à proximité, une organisation sociale, efficace, solidaire, tout en bénéficiant de conditions de vie plus acceptables. Ici, les bidonvilles sont une des clés d’un développement durable et respectueux de l’environnement.

Construire les villes autrement est indéniablement un des grands défis à relever pour demain.

Réalisateur : Emmanuelle Ousset et Martin Carrese

Producteur : AFD, Black Euphoria

Année de copyright : 2021

Publié le 22/05/21

Modifié le 17/06/21

Tu aimeras aussi...

sérieLa face du monde

La face du monde