Vidéo : La présidence tournante de l'Europe

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:25Publié le 06/01/2022

La présidence tournante de l'Europe

Décod'actu

Depuis 1951, la présidence tournante de l’Europe a toujours été un principe essentiel des institutions. Tous les six mois, un des 27 pays membres de l’Union européenne prend la présidence du Conseil de l’Union européenne.

Quel est le rôle du Conseil de l’Union européenne ?

  • il partage avec le Parlement européen la responsabilité de négocier et d’adopter le budget et les textes législatifs de l’Union européenne
  • il coordonne également les politiques des États membres
  • il définit une politique étrangère et de sécurité commune
  • il conclut des accords internationaux.

Quel est le rôle de la présidence ?

Cette institution ne compte aucun membre fixe : elle réunit les ministres ou secrétaires d’État des pays membres selon le sujet traité. Il existe ainsi dix configurations différentes, en fonction du domaine d’activité concerné. L’État qui assure la présidence du Conseil de l’Union européenne est chargé de :

  • l’organisation de l’ensemble de ses réunions. Chacune est présidée par son ministre compétent, en fonction de l’ordre du jour. C’est par exemple son ministre de l’Environnement qui préside le Conseil «Environnement ». Seule exception, le Conseil des affaires étrangères est présidé par le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.
  • la médiation : il doit élaborer des compromis satisfaisants pour les 27 États membres.
  • la représentation du Conseil auprès des autres institutions de l'UE, en particulier la Commission et le Parlement, pour trouver avec elles un accord sur les dossiers les plus complexes.
  • l’orientation : cette présidence est l’occasion pour le pays concerné de mettre à l’agenda du Conseil certaines de ses priorités politiques. En 2021, le Portugal avait ainsi profité de sa présidence pour organiser le Sommet social de Porto, sur la politique sociale de l’Union européenne.

Un système de présidence tripartite

Six mois, c’est court pour mener à terme des chantiers politiques au niveau européen. C’est pourquoi depuis le traité de Lisbonne en 2009, les États, assurant la présidence à la suite les uns des autres, coopèrent par « trio ». Pour sa présidence de 2022, la France a ainsi été associée à la République tchèque et à la Suède.

Chaque trio élabore un programme commun pour déterminer les questions essentielles à aborder au Conseil au cours de ces dix-huit mois. Sur cette base, chacun des trois pays définit ensuite son propre programme semestriel plus détaillé.

La présidente tournante

Avec l’augmentation du nombre d’États membres, l’écart entre deux présidences d’un même pays est passé de trois ans au tout début, à treize ans aujourd’hui. La présidence tournante permet une plus grande implication de chaque pays dans les affaires européennes. Ainsi, ils continuent de construire une politique et une identité communes chères aux fondateurs de l’Europe.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Pierre Tessier

Producteur : France Télévisions-Corner Prod

Année de copyright : 2022

Année de production : 2022

Année de diffusion : 2022

Publié le 06/01/22

Modifié le 20/01/22

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieDécod'actu

Décod'actu

dossierL'Union européenne

L'Union européenne

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte