Vidéo : Les conséquences du Brexit

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité03:41Publié le 13/01/2021

Les conséquences du Brexit

Decod'actu

Le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne. Quatre ans et demi après le référendum, le Brexit est désormais acté.

Quelles sont les conséquences de ce texte ? L’accord signé le 24 décembre 2020 fait près de 1 500 pages. On y trouve tous les éléments qui vont régir les relations entre le Royaume-Uni et les 27 États de l’Union européenne.

Le commerce, l'enjeu majeur du Brexit

L’enjeu principal des négociations concernaient les accords commerciaux. L’affaire était majeure puisque ces échanges représentent 700 milliards d’euros environ chaque année. Bruxelles et Londres ont fini par se mettre d’accord : il n’y aura ni quotas, ni droits de douanes à payer à l’import et à l’export des marchandises.

En revanche, il y aura bien un retour des barrières douanières. Les entreprises devront désormais remplir systématiquement des déclarations pour acheter ou vendre des produits de part et d’autre de la Manche. Ces formalités administratives avaient disparu avec la création du marché unique en 1993.

La pêche au cœur des négociations

La question de la pêche a été l’un des points les plus durement négociés par l’Union européenne et le Royaume-Uni. Et la mésentente entre les deux parties a longtemps repoussé la signature du deal.

L’accord prévoit que les pêcheurs européens pourront continuer à pêcher dans les eaux très poissonneuses du Royaume-Uni, mais en diminuant progressivement leurs prises d’un quart d’ici au 1er juin 2026. Après cette date, l’accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques sera renégocié tous les ans.

Passeport, visa, carte de santé européenne exigés pour les touristes

Les touristes vont aussi devoir s’adapter aux nouvelles règles. À partir du mois d’octobre 2021, les européens devront présenter un passeport pour pouvoir pénétrer sur le territoire britannique. Et obtenir un visa s’ils veulent rester plus de six mois.

Pour les touristes britanniques se rendant dans l’Union européenne, cela sera encore plus compliqué. Ils auront par exemple à prouver qu'ils sont couverts par une assurance santé en cas d’urgence, la carte européenne d’assurance-maladie n’étant plus valable pour les citoyens britanniques.

Un permis pour obtenir la possibilité de travailler au Royaume-Uni.

Bonne nouvelle pour les quelque 94 000 Français qui travaillaient déjà au Royaume-Uni en 2020 : ils pourront continuer à le faire s’ils obtiennent le

statut de résident. En revanche, pour les Européens qui désirent désormais venir travailler au Royaume-Uni, la donne change radicalement : il faudra un permis, suivant un système de visa à points.

Soixante dix points seront nécessaires parmi lesquels compteront la maîtrise de l’anglais, le niveau d’études, et l’obligation d’avoir une proposition d’emploi avec un salaire annuel minimum de 20 480 livres.

Le Brexit et la fin d’Erasmus pour les étudiants

Enfin, dernière conséquence de l’accord sur le Brexit : la fin d’Erasmus au Royaume-Uni. Ce programme d’échange d’étudiants permettait à 8 000 étudiants européens de venir étudier à moindre frais dans une des prestigieuses universités britanniques chaque année, favorisant une meilleure connaissance de la culture et de la langue anglaise. C’est désormais impossible sauf à en payer le prix. Tout un symbole.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 13/01/21

Modifié le 14/04/21

Ce contenu est proposé par