« Lutte bretonne », de Paul Sérusier

1 minute au musée
Publié le 13/08/19Modifié le 11/11/19

Sur le même sujet

Une œuvre impressionniste 

Paul Sérusier appartenait au groupe des nabis, qui cherchaient à peindre la vie quotidienne au moyen d’un dessin très simplifié et de couleurs profondes. Ici, le peintre a traité ses personnages de façon schématique, à la limite de la caricature, et a donné à son tableau l'aspect d'une image naïve et archaïque, sans perspective.

En Bretagne, en 1890, la lutte bretonne traditionnelle, ou gouren, était une grande fête.
 

Nabi : Venez voir ! Ils font du judo, ceux-là ! Je connais ! Je suis ceinture jaune !

Rafaël : Mais non, c’est de la lutte bretonne ! En plus, c’est marqué ! Tu vois bien qu’ils n'ont pas de kimono.

Mona : Et qu’est-ce qu’il fait là, Napoléon ?

Rafaël : C’est pas Napoléon, c’est un gendarme !

Mona : Ouais, mais il fait rien ! Ils se battent, il devrait les arrêter !

Nabi : Il n'y a pas que lui qui fait rien ! Les gens derrière, ils ont l’air de s’ennuyer !

Rafaël : Ils s’ennuient pas, ils respectent ! Pour eux, en Bretagne, en 1890, la lutte bretonne, c’était important, c’était une grande fête !

Mona : Moi, je dis que c’est celui de droite qui va gagner !

Nabi : Ouais, vas-y, plaque-le ! Ils ont des super gros pieds ! Ils vont écraser le nom du peintre !

Mona (lisant) : « Paul Sérusier… »

Rafaël : C’était un nabi !

Nabi : Wouah, il s’appelle comme moi ! Copieur !

Rafaël : Les nabis étaient un groupe d’artistes qui aimaient montrer la vie de tous les jours avec un dessin simple et des couleurs profondes !

Mona : C’est vrai que l’herbe est jaune de chez jaune !

Rafaël (à Nabi) : Qu’est-ce que tu fais ?

Nabi (empoignant Rafaël) : Tu m’as filé un cours sur les nabis, alors je te donne ton premier cours de lutte bretonne !

Réalisateur : Franck Guillou

Producteur : Les Films de l'Arlequin, France 3, Le Musée du Louvre

Année de copyright : 2007

Année de diffusion : 2007

Voir plus

Retrouve ce contenu dans :