Vidéo : Météo-sensible comme la pomme de pin

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions

Météo-sensible comme la pomme de pin

Nature = Futur !

La pomme de pin s’ouvre dans un environnement chaud et sec. Puis, elle se referme lorsqu’il fait humide. Comment expliquer ce phénomène ? Et pourquoi les scientifiques cherchent-il à s’en inspirer ? Explications.

Comment s’ouvre une pomme de pin ?

Le mécanisme d’ouverture et de fermeture de la pomme de pin sert à libérer (temps sec) ou protéger les graines (temps humide). Pour cela, la pomme de pin est constituée d’un tronc et d’écailles. Ce sont les écailles qui se courbent lors de variations d’humidité. Ce mécanisme a lieu grâce à l’une de ses deux fibres, le sclérides.

Dans la partie charnière, entre le tronc et les écailles, les pectines et les hémicellulos sont plus présents. Ces substances chimiques sont sensibles à l’humidité. Les bouts des écailles, eux, ont des composés peu sensibles à l’humidité.

Ces substances chimiques se situent dans les parois des deux types de fibres. Ces deux types de tissus n’ont pas les mêmes propriétés : en temps humide, l’un gonfle plus que l’autre. La connaissance de cette architecture permet de créer de nouveaux matériaux bio-composites qui imitent ce mécanisme.

Pourquoi la science veut s’inspirer de la pomme de pin ?                                                                               

Aujourd’hui, des entreprises développent des matériaux composés de fibres végétales, qui changent de forme en fonction de la variation d’humidité. Ces matériaux peuvent être fabriqués grâce à la thermocompression (compression à haute chaleur) des feuilles de lin à des feuilles de polymères, ou à l’impression 3D et 4D.

Ces matériaux bio-composites et autonomes peuvent être appliqués aux bâtiments de demain. On pourrait ainsi refroidir et gérer la qualité de l’air à l’intérieur d’un bâtiment sans utiliser d’énergie. Ce mécanisme peut être aussi appliqué en aéronautique, en contrôlant le mouvement via des injections de courant (chaleur).

Fabriqué dans une démarche éco-conception, ces matériaux à base de lin et de polymères sont compostables et biodégradables lorsqu’ils sont en fin de vie.

Réalisateur : Jean-Philippe Camborde / Thomas Marie

Nom de l'auteur : Jean-Philippe Camborde / Thomas Marie

Producteur : La Belle société / Universcience / MNHN/ CNRS / INSERM / France Télévisions / A way to wake up / Ceebios / Ville de Senlis / Biomimicry Europa. Avec le soutien du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie; Avec la participation de l’AMCSTI, de la Fondation Unit, de la Fondation pour la recherche sur la Biodiversité, de Canal U et de Campus Santé TV

Année de production : 2019

Publié le 17/03/21

Modifié le 07/04/21

Ce contenu est proposé par