Vidéo : La comparaison entre l'homme et le chimpanzé

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Spécialités03:34Publié le 16/05/2014

La comparaison entre l'homme et le chimpanzé

C'est pas sorcier

Jamy nous explique que la meilleure façon de comparer l'homme et le chimpanzé, c'est d'observer leur patrimoine génétique...

Quels sont les points communs entre l’homme et le chimpanzé ?

La moitié de leurs chromosomes sont identiques. Il y a neuf paires de chromosomes qui sont seulement inversées. Il y a donc manifestement des points communs.

En revanche, ils ont plus de poils que nous, des mains et des pieds bien plus musclés, et sur leurs pieds, le pouce est opposé, ce qui lui permet de se servir de son pied comme d’une main. Leurs bras sont bien plus allongés que les nôtres.

Les primates sont les seuls animaux suffisamment puissants pour jouer dans les branches, et on appelle cette locomotion la « brachiation », et dans ce domaine, ce sont les gibbons qui en sont les champions avec leurs bras démesurément longs. Il faut savoir que les singes sont plus à l’aise à terre à quatre pattes, les bébés chimpanzés pouvant marcher sur deux pattes jusqu’à trois ans. Nous, les hommes, sommes les seuls pouvant tenir debout en permanence.

Pourquoi les singes adultes ne peuvent-ils pas se tenir debout ?

C’est à cause de la position de la tête. Chez l’homme, le crane est percé par le trou occipital. La moelle épinière qui prolonge le cerveau prend ce passage pour descendre dans la colonne vertébrale. Comme ce trou est bien à l’horizontale, la tête et le cerveau se développe dans l’alignement du reste du corps. L’homme se maintient debout parfaitement en équilibre. En revanche, chez le singe, en grandissant, le trou occipital s’incline, du coup la tête bascule et se développe vers l’avant. Elle n’est donc plus dans l’alignement du reste du corps et elle déséquilibre le singe et le contraint à utiliser ses bras pour se déplacer.

Vous comprenez maintenant pourquoi le petit singe peut se déplacer sur ses deux jambes, mais plus quand il est adulte. Enfin, le singe a du mal à se redresser à cause du bassin qui est très développé et qui de fait gêne l’articulation.

Réalisateur : Franck Chaudemanche

Producteur : Riff International Production / France 3

Année de production : 1998

Publié le 16/05/14

Modifié le 29/09/21

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieC'est pas sorcier

C'est pas sorcier

dossierC'est pas sorcier - Sciences

C'est pas sorcier - Sciences

dossierLes premiers mammifères et les primates

Les premiers mammifères et les primates