Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

bouton de recherche

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Enseignements artistiques01:22

« Diane sortant du bain », de François Boucher

1 minute au musée

Diane, la déesse de la chasse

Diane sortant du bain, de François Boucher, montre la déesse de la chasse, Diane, en train de faire sa toilette, nue, dans la nature, avec l'aide d'une nymphe. À l'époque, représenter les dieux en peinture était une solution pratique pour peindre des nues, car il était interdit de représenter des femmes nues de son temps. 

Nabi  : Venez voir, des femmes toutes nues ! Elles font du nudisme ?

Rafaël : Mais non, elles viennent de se laver. C’est le nom du tableau : Diane sortant du bain, de François Boucher.

Nabi : Ah bon ? Alors là, elles se font sécher ?

Mona : En tout cas, elles n'avaient pas de complexes.

Rafaël : C’est la déesse de la chasse… Il n'y a pas de raison.

Nabi : Elle n'est pas gênée, elle a amené son fauteuil !

Mona  : C’est pas un fauteuil, c’est un tronc d’arbre tout bien arrangé. 

Rafaël : Jupiter, son père, lui a donné les bois comme maison.

Mona : C’est pas la déesse de la chasse, c’est la déesse du camping ! 

Nabi : Elles ne se mettent pas beaucoup au soleil, elles sont toutes blanches...

Mona : La prof nous a expliqué que, avant, si on était bronzé, c’était pas beau du tout. Ça voulait dire que tu étais une paysanne et pas une grande dame. 

Nabi : Et maintenant, c’est tout le contraire. Je n'avais pas vu les animaux morts, par terre...  

Rafaël : Et ben, c’est normal : c’est la déesse de la chasse. Alors, elle chasse. 

Nabi : Une déesse, ça n'a pas besoin de manger ?

Mona : Mais si ! Comme tout le monde ! Ils étaient spéciaux, leurs dieux, en ces temps-là. Ils étaient faits comme nous, juste qu'ils avaient des pouvoirs. 

Rafaël : C’est que c’était bien pratique pour les peintres, toutes ces déesses.

Nabi : Pourquoi ?

Mona : Comme ils n'avaient pas le droit de peindre des femmes de leur temps toutes nues, ils peignaient des déesses. Comme ça, on ne pouvait rien leur dire ! 

Nabi : Malin !

Réalisateur : Franck Guillou

Producteur : Les Films de l'Arlequin, France 3, Le Musée du Louvre

Année de copyright : 2007

Année de diffusion : 2007

Publié le 08/08/19

Modifié le 20/11/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par