Vidéo : Elisabeth II, l'avènement d'une reine

icu.next-video

Contenu proposé par

INA
France Télévisions
TV5MONDE
Histoire05:00Publié le 06/09/2021

Elisabeth II, l'avènement d'une reine

La grande explication

Dans la matinée du 2 juin 1953, trois millions d’anglais se pressent dans le centre de Londres pour acclamer le somptueux carrosse royal tiré par huit chevaux. À son bord, Elisabeth Windsor se dirige vers l'abbaye de Westminster pour y être couronnée reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord. Celle qui n’aurait jamais dû monter sur le trône s’apprête à être sacrée Elisabeth II. Son règne sera le plus long de l’histoire britannique.

Son oncle, Edouard VIII, abdique par amour

Née en 1926 à Londres, Elisabeth est âgée de 9 ans lorsque son grand-père, le roi George V décède. Le 20 janvier 1936, son oncle, Edouard VIII, héritier du trône, lui succède. Mais à la stupéfaction générale, il abdique au bout de quelques mois. Par amour !  Pour épouser l’Américaine divorcée Wallis Simpson que la famille royale rejette.  A moins qu’il n’ait été écarté par le gouvernement britannique en raison de sa sympathie et son admiration pour les nazis… 

Lilibeth, reine à 25 ans

C'est alors à son frère cadet, George VI, le père d'Elisabeth, de monter sur le trône... Cet homme timide qui rêvait d’une existence paisible doit désormais gouverner. Quant à sa fille aînée chérie Lilibeth, élevée loin des rigueurs de la cour, elle devient soudainement héritière de la couronne. Elle est âgée de 25 ans lorsque son père, de santé fragile, meurt en février 1952. Le chagrin la submerge mais elle doit pourtant faire face, car à présent, c’est à elle de régner sur un empire de plusieurs centaines de millions de sujets

Le Commonwealth et l’influence britannique

En 1953, Elisabeth II est sacrée reine du Royaume-Uni mais également chef du Commonwealth. Une organisation informelle de pays autonomes, vestige d’un Empire colonial britannique qui s’effrite. Parmi eux le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Inde. À l'automne 1953, Elisabeth II et son mari le prince Philip entament ainsi leur première « tournée royale » : un grand périple de six mois à travers le Commonwealth pour y préserver l’influence britannique. Car c’est avant tout un rôle de représentation qui est attendu de la monarque britannique : elle règne mais ne gouverne pas. Elisabeth II n’aura de cesse de multiplier les initiatives destinées à rassembler autour de la couronne. Et pour commencer, elle va offrir l’incroyable spectacle d’une cérémonie grandiose.

2 juin 1953, le sacre d’Elisabeth II 

Le 2 juin 1953, à 11h15, la jeune Elisabeth, vêtue d’une robe de soie blanche et d’une traîne de velours de cinq mètres de long, pénètre dans l'abbaye de Westminster. Plus de 7000 invités triés sur le volet accueillent solennellement la future reine. Parmi eux, une vingtaine de cameramen autorisés pour la première fois à filmer la cérémonie. Prouesse médiatique, l’événement est retransmis en direct à la télévision dans plusieurs pays européens !  Après des mois de préparatifs, le rituel millénaire est scrupuleusement respecté. La couronne britannique entend ainsi démontrer la stabilité de son modèle. Mais également son renouveau grâce à la présence de la télévision, symbole de modernité.

Le règne le plus long  

La frêle silhouette d’Elisabeth II et ses célèbres chapeaux font bientôt le tour du monde. Imperturbable, ni les crises économiques, ni les bouleversements politiques, ni même les frasques de la famille royale ne semblent en mesure de l’ébranler. 

 

► Découvrez tous les épisodes de La Grande Explication

 

Réalisateur : Flore-Anne d'Arcimoles

Nom de l'auteur : Flore-Anne d'Arcimoles, Olivier Carpentier

Producteur : INA avec la participation de France Télévisions et TV5Monde

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Publié le 06/09/21

Modifié le 06/09/21

Ce contenu est proposé par