Vidéo : Elisabeth II, un destin royal

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Actualité04:09Publié le 03/06/2022

Elisabeth II, un destin royal

Décod'actu

Elle a le plus long règne de l’histoire britannique. Pourtant, quand Elisabeth naît le 21 avril 1926, elle n’est pas destinée à devenir reine. Son père n’est que le second fils du roi George V, et c’est son oncle, Edouard VIII, qui est appelé à régner.

La princesse Elisabeth

  • En 1936, Edouard VIII veut épouser Wallis Simpson, une Américaine divorcée. L’Église anglicane, dont le roi est le chef, interdisait alors le mariage du roi avec une personne divorcée. Devant le refus du gouvernement d’accepter cette union, il abdique. Le père d’Elisabeth devient donc George VI, roi d’Angleterre et Elisabeth, l’héritière du trône. 
  • 1939-1945 : pendant la Seconde Guerre mondiale, la famille royale, Elisabeth en tête, refuse de quitter l’Angleterre bombardée. Elle gagne une popularité quasiment jamais démentie depuis.
  • En 1947, la princesse Elisabeth épouse son cousin Philip. Ensemble ils auront quatre enfants, dont Charles, l’héritier de la couronne.
  • Le 6 février 1952, le roi George VI meurt.
  • Elisabeth devient reine à 25 ans. Son couronnement a lieu le 2 juin 1953 à l’abbaye de Westminster. La cérémonie est pour la première fois de l’Histoire retransmise en direct à la télévision.

Un long règne

Au Royaume-Uni, le souverain a le rôle de chef d’État : il nomme le Premier ministre et est le chef des armées. La Reine est la garante des institutions dans cette monarchie constitutionnelle parlementaire. Elle est également la cheffe du Commonwealth, une organisation créée en 1956, à la suite de la décolonisation et de la fin de l’Empire britannique. Elisabeth II est, dans ce cadre, reine de quinze pays, dont le Canada et l’Australie.

Au cours de son long règne, quinze Premiers ministres britanniques se succèdent. De Winston Churchill à Boris Johnson, en passant par Tony Blair, David Cameron ou Margaret Thatcher.

Scandales et baisse de popularité

Les années 1990 sont marquées par une baisse de popularité de la monarchie. Jugée trop coûteuse pour le pays et trop éloignée du peuple, elle devra faire face à de nombreux scandales :

  • 1992 : une année « horrible » (annus horribilis) selon les mots d'Elisabeth II. Un incendie ravage le château de Windsor, et les travaux de reconstruction devaient être pris en charge par les contribuables anglais, ce qui lui vaut de nombreuses critiques. Puis Charles et la très populaire Diana annoncent leur séparation.
  •  1997 la princesse Diana meurt à Paris, Elisabeth II reste silencieuse. Les Anglais sont choqués. Cette désapprobation massive poussera finalement la Reine à prendre la parole publiquement la veille des funérailles.

Mais depuis le début des années 2000, Elisabeth II a repris sa place dans le cœur des Anglais. En 2002, la mort de sa mère et de sa sœur Margaret l’ont profondément bouleversée. Les Anglais ont été émus. Sa relation avec ses petits-fils William et Harry lui a également permis de regagner en popularité. Elle reste le membre le plus populaire de la famille royale.

► En savoir plus sur Elisabeth II.

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2021

Année de production : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 03/06/22

Modifié le 08/06/22

Ce contenu est proposé par

Tu aimeras aussi...

sérieSerie : Decod actu pour la matiere Actualite - Seconde

Décod'actu

Mes favoris !
Nouveau :
Reprise de lecture
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte
Nouveau :
Reprise de lecture
Crée ton compte pour reprendre la lecture de cette vidéo facilement !
Retrouve cette vidéo dans Mon historique pour reprendre sa lecture quand tu le souhaites !