Vidéo : La concordance des temps après « si »

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Français01:43Publié le 19/05/2021

La concordance des temps après « si »

Les astuces de Kamini

La concordance des temps est la relation entre le temps de la proposition principale et le temps de la proposition subordonnée. La conjonction si introduit une subordonnée de condition et des règles particulières de concordance s’appliquent. Les explications de Kamini.

  • Quand si est suivi du présent, le verbe de la proposition principale est au futur ou présent de l’indicatif  : Si tu pédales vite, tu arriveras plus rapidement.
  • Quand si est suivi de l’imparfait, le mode verbal  à employer ensuite dans la principale est le conditionnel  présent : Si tu te levais plus tôt, tu ne serais plus en retard.
  • Quand si est suivi du plus-que-parfait, le temps employé dans la principale est le conditionnel passé : Si j’avais su, j’aurais pris mon vélo !

Comment se forme le conditionnel ?

Au conditionnel présent, on utilise le radical du verbe conjugué au futur de l’indicatif que l’on complète par les terminaisons de l’imparfait.

J’aimer-ais / nous aimer-ions.

Au conditionnel passé, on utilise l’auxiliaire être ou avoir au conditionnel présent et on ajoute le participe passé du verbe à conjuguer.

J’aurais aimé / nous aurions aimé.

Comment se forme le plus-que-parfait ?

On conjugue les auxiliaires être ou avoir à l’imparfait de l’indicatif, auxquels on ajoute le participe passé du verbe à conjuguer.

Nous étions partis / elle avait entendu.

Producteur : France Télévisions ; Média TV

Année de copyright : 2021

Année de diffusion : 2021

Publié le 19/05/21

Modifié le 29/09/21

Ce contenu est proposé par

Mes favoris !
Mes favoris !
Retrouve cette vidéo sur
ta page « Mes favoris »
Envie d'y mettre plus de 3 contenus ? Rien de plus simple, il suffit de créer ton compte !
J'ai déjà un compte