vidéo suivante

Contenu proposé par

sso_title
sso_description
Sciences économiques et sociales03:29

Le business du hip-hop

Decod'actu

En presque 50 ans d’existence, le hip-hop en a fait du chemin ! Des rues mal fréquentées du Bronx où il a émergé au début des années 70 à aujourd’hui, le hip-hop a conquis la planète. En 2018, il était même le genre musical le plus écouté ! Aujourd’hui, le hip-hop est devenu plus qu’une musique. C’est une véritable industrie avec ses magazines, ses radios, ses marques de vêtements et ses millionnaires. Les plus grands rappeurs américains touchent des sommes astronomiques même s’ils restent encore loin derrière les artistes de pop. 

Quelle est la place du rap en France ? 

En France, la suprématie du rap est encore plus nette. En 2018, sur les 40 albums arrivés premiers du classement chaque semaine, 30 étaient des albums de rap. Maître Gims, Damso, Jul, Nekfeu, PNL, Niska… sont des véritables machines à tubes, loin devant les autres styles musicaux. Et ils contribuent à la bonne vitalité de l’industrie musicale française qui a rapporté 735 millions d’euros en 2018, en hausse de 1,8 %. Les festivals français suivent le mouvement : 25 % programment du hip-hop contre seulement 16 % il y a encore 2 ans. 245 labels musicaux ont désormais un catalogue hip-hop. Et 439 salles de concert diffusent du hip-hop. 

La musique est-elle la seule source de revenus des rappeurs ? 

Mais le succès financier des rappeurs n’est pas dû qu’à la musique ou aux concerts. Une des principales sources de revenus pour les rappeurs, ce sont les partenariats. Avec des marques de vêtements : en France, la rappeuse Chilla et Adidas, ou Moha La Squale et Lacoste. Aux États-Unis, Kendrick Lamar est sponsorisé par Nike et Kanye West travaille avec Adidas. Ce sont aussi les très nombreux partenariats avec les marques d’alcool, voire de soda ! 

Comment les rappeurs sont-ils devenus milliardaires ? 

Surtout, les rappeurs sont des créateurs d’entreprises ! Ils fondent leur propre marque de vêtements : Ünkut pour Booba, Wati B pour Sexion d’Assaut, Sean John pour Sean « Diddy » Combs...>L’exemple ultime d’entreprise c’est évidemment Beats by Dre, une marque de casques et d’écouteurs, mais aussi de streaming, co-fondée par Dr Dre en 2006 et revendue à Apple pour 3 milliards de dollars en 2014, faisant de lui à l’époque le rappeur le plus riche du monde. Depuis, il a été surpassé par Jay-Z, premier rappeur milliardaire, grâce entre autres à des investissements dans le champagne et le cognac. Aujourd’hui, Jay-Z arrive en tête des fortunes du hip-hop, devant Diddy et Dr Dre. De mouvement contestataire et underground à sa création, le hip-hop est aujourd'hui un des mouvements musicaux les plus mainstream. Et un des plus rentables. 

Réalisateur : Maxime Chappet

Nom de l'auteur : Arnaud Aubry

Producteur : France Télévisions

Année de copyright : 2019

Année de production : 2019

Année de diffusion : 2019

Publié le 12/12/19

Modifié le 27/02/20

arrow
voir plus