Vidéo : Qui était Gandhi ? (15 juin)

vidéo suivante

Contenu proposé par

France Télévisions
Questionner le monde04:46

Qui était Gandhi ? (15 juin)

La Maison Lumni, l'émission

Quelle est l'histoire de Gandhi ? La professeure d’histoire-géographie Raphaëlle Fauvette nous raconte le parcours de cet homme de paix indien, né sous le nom de Mohandas Karamchand Gandhi, mais mondialement connu sous le surnom de Gandhi.

Qui était Gandhi ? 

Gandhi naît en 1869 dans l'Etat du Gujarat, en Inde. A cette époque, l'Inde est une colonie de l'Empire britannique.
En effet, dès le XIVe siècle, le Royaume-Uni commence à conquérir l'Inde et transforme ce pays d'Asie en un territoire qui dépend directement du roi et de la reine d'Angleterre. Quand Gandhi naît, c'est donc la reine Victoria qui règne sur son pays. L'Inde n'est pas indépendante.

Gandhi, appelé aussi « Mahatma Gandhi » ou « la grande âme Gandhi » naît dans une famille aisée. Elle l'envoie faire ses études en Grande-Bretagne pour étudier le droit. Il y apprend le métier d'avocat. Gandhi revient en 1891 en Inde et va travailler auprès de son père pendant 2 ans comme avocat. Puis il décide de partir en Afrique du Sud, une autre colonie britannique à cette époque. Là-bas, Gandhi est frappé par le racisme et la discrimination qui frappent les Indiens et les Noirs par rapport aux populations blanches. Il va donc décider de se battre pour faire respecter les droits des personnes, mais en utilisant la voie légale et ses talents d'avocat.

Les débuts d'un combat pacifiste pour l'égalité

Gandhi reste une quinzaine d'années en Afrique du Sud. Quand il revient en Inde en 1915, il décide de consacrer sa vie à défendre des causes justes. Au départ, il se bat pour supprimer le système des castes — un système d'organisation inégalitaire de la société indienne —, pour la liberté des femmes ou encore contre la faim et la pauvreté des paysans indiens. A partir de 1921, il se consacre exclusivement à la lutte pour l'indépendance de son pays.  Mais le combat de Gandhi est pacifique. Il a développé une théorie de résistance à l'oppression. Cette résistance se fait par la désobéissance civile non-violente, c'est-à-dire en désobéissant aux ordres imposés par l'Etat.

Gandhi vit simplement, mange peu, tisse lui-même ses vêtements. Il va mettre plusieurs actions en place : des boycotts de produits britanniques, des grèves, des pétitions etc... Il jeûne pour défendre ses idées, organise des manifestations pacifiques. La plus célèbre d'entre elles a lieu en 1930 : elle s'appelle la « marche du sel » et dénonce  une nouvelle taxe imposée par les Anglais aux Indiens sur le prix du sel. Lors de cette marche, Gandhi va parcourir à pieds 400 km pour rejoindre la côte et y récolter illégalement du sel. Des milliers d'Indiens feront comme lui. La notoriété de Gandhi grandit. Il fera plusieurs séjours en prison pour ses actions. « Quit India » est l'ultime grand mouvement que Gandhi a lancé dans les années 1940. Lors de ce mouvement de grève générale en Inde, Gandhi demande une nouvelle fois aux colons britanniques de quitter l'Inde. Finalement, en pleine Seconde Guerre mondiale, l'Inde acquiert son indépendance en 1947.
En 1948, Gandhi meurt assassiné à l'âge de 78 ans, à Delhi. Son mouvement de non-violence sera repris dans les années 1960 aux États-Unis, où le mouvement civique se battra notamment autour de la figure de Martin Luther King, pour l'égalité des droits entre les citoyens américains noirs et blancs. 
 

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 15/06/20

Modifié le 24/08/20

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par