Vidéo : Qui était l’homme au masque de fer ?

icu.next-video

Contenu proposé par

France Télévisions
Histoire06:31Publié le 22/06/2020

Qui était l’homme au masque de fer ?

La maison Lumni, les extraits

Le 19 novembre 1703, un mystérieux prisonnier est mort à la prison de la Bastille. On ne connaît ni son nom, ni son visage, caché par un masque. Pourquoi ? Et que sait-on de lui aujourd’hui ? Voici les explications de José Gomès, professeur d’histoire-géographie. 

Que sait-on de l’homme au masque de fer ?

Sous le règne du roi Louis XIV, (de 1643 à 1715), Bénigne Dauvergne de Saint-Mars, chef de la prison de la Bastille, détient un prisonnier dont il doit s’occuper en particulier. On ne connait pas son identité. On le surnomme « L’homme au masque de fer ». A sa mort, toutes ses affaires sont brûlées, les murs de sa cellule sont grattés pour ne laisser aucun message de l’homme. Et son enterrement a lieu au petit matin, en cachette.

A chaque fois, ce mystérieux prisonnier a été décrit comme quelqu’un de fin, de lettré, qui sait lire et jouer de la musique, et qui parle un langage précieux. C’est donc quelqu’un d’important, sans doute un noble, plus ou moins proche de Louis XIV.

Quelles sont les pistes autour de l’identité du mystérieux prisonnier ?

En 1751, dans le livre Le Siècle de Louis XIV, Voltaire lance une première piste : l’homme au masque de fer serait le frère jumeau de Louis XIV. A l’époque, quand il y a des naissances de jumeaux, il est difficile de déterminer l’ainé. Pour éviter les problèmes de succession au trône, on aurait décidé d’écarter l’un des frères. C’est une hypothèse reprise par Alexandre Dumas et Marcel Pagnol qui se sont penchés dans les archives.

Autre hypothèse au moment de la Révolution française : il serait le fils illégitime du roi Louis XIV, jeté en prison pour qu’il ne prétende pas au trône.

Quelle est la vérité finalement ?

Louis XVI, l’un des héritiers de Louis XIV, a fait faire des enquêtes. Il n’a rien trouvé. Napoléon Bonaparte a embauché des historiens, des archivistes et des détectives. Ils n’ont rien trouvé non plus.

Aujourd’hui, les historiens pensent qu’il s’agirait d’un certain Eustache d’Auger, un valet d’un ministre très important du Louis XIV. Quand ce ministre est mort, ce valet aurait vu, lu et entendu des secrets d’Etat. C’est pourquoi, on l’a mis en prison. De plus, dans certaines archives, on retrouve son nom orthographié D.A.N.G.E.R.

Réalisateur : Anthony Forestier

Producteur : france tv studio / Media TV

Année de copyright : 2020

Année de production : 2020

Année de diffusion : 2020

Publié le 22/06/20

Modifié le 11/06/21

Ce contenu est proposé par