Logo Lumni

Oups, veuillez renseigner une adresse email valide

France Télévisions et l’INA traitent votre adresse e-mail afin de vous adresser respectivement les newsletters Lumni et Lumni Médiateurs FTV, la newsletter Lumni Enseignants INA. Pour exercer vos droits sur vos données personnelles, cliquez sur le lien de désabonnement intégré dans les newsletters ou contactez FTV ou l’INA. Pour en savoir plus, voir les politiques de confidentialité de FTV et de l’INA.

icone play

Contenu proposé par

France Télévisions
sso_title
sso_description
Questionner le monde04:30

Calendrier lunaire versus calendrier solaire

Les calendriers, ça date

En observant, l’homme s’est rendu compte qu’au fil des mois, le temps changeait et qu’à une période chaude succède une période froide. Et qu’entre les deux, il y a des périodes plus douces. Pourquoi ? Parce que la Terre tourne autour du Soleil sur un cycle immuable de 365 jours. Comme la Terre est inclinée à 23,5°, elle ne se présente pas de la même façon quand elle se trouve face au soleil ce qui explique les étés et hivers de chaque hémisphère.
Il existe deux grands types de calendrier : les calendriers lunaires qui comportent 12 mois pour un total de 354 jours. L’année lunaire est donc plus courte que l’année solaire qui elle dure 365 jours et elle est aussi décalée par rapport aux saisons. Mis en place dans la région de la péninsule arabique où les saisons sont moins marquées. Ce calendrier est toujours utilisé pour fixer les grands rendez-vous de la religion musulmane.

À côté du calendrier lunaire, il y a le calendrier solaire  composé de 12 mois et de 365 jours, le temps que la Terre fasse le tour complet du soleil. Ce calendrier suit les saisons mais pas les lunaisons. Le premier calendrier solaire semble avoir été mis au point en Égypte, il y a environ 5000 ans.

Réalisateur : Catherine Breton

Producteur : F3, MFP, FTD

Année de copyright : 2008

Année de production : 2008

Publié le 04/02/16

Modifié le 30/10/19

arrow
voir plus

Ce contenu est proposé par